Le Hamas assouplit sa doctrine à l'égard d'Israël

Le drapeau vert du mouvement islamiste Hamas. ©AFP

Le Hamas dit accepter un Etat palestinien limité aux frontières de 1967 et ne veut plus la destruction de l'Etat d'Israël.

Le Hamas islamiste palestinien a modifié lundi soir pour la première fois de son histoire son programme politique. En amendant pour la première fois en près de 30 ans ses textes fondateurs, le Hamas tente de revenir dans le jeu des négociations internationales, estiment les experts. Cette publication, au moment où l'administration Trump oeuvre pour une relance des pourparlers de paix israélo-palestiniens, pourrait être bien accueillie par les Occidentaux.

Que trouve-t-on dans ce document?

• Le Hamas accepte un Etat palestinien entièrement souverain et indépendant limité aux frontières de 1967, avec Jérusalem pour capitale. Ce découpage géographique est celui que revendique le Fatah, mouvement rival du Hamas dirigé par Mahmoud Abbas.
• Le principe de destruction de l'État d'Israël a été supprimé.
• La collaboration avec l'organisation des Frères musulmans a également été abrogée.
• La nouvelle doctrine du Hamas rejette toutefois le droit d'Israël à exister et soutient la "lutte armée" contre l'Etat hébreu.

Pourquoi cet assouplissement?

• Pour améliorer les relations entre la Hamas et les Etats arabes du Golfe et avec l'Egypte, pays où la confrérie est considérée comme une organisation terroriste hors la loi.
• Pour faire être mieux vu par les Occidentaux qui estiment que le groupe palestinien est une formation terroriste en raison de son hostilité à Israël.
• Pour soutenir la réconciliation adressé à l'Autorité palestinienne, dont le président, Mahmoud Abbas, sera reçu mercredi par le président Donald Trump à la Maison blanche.

Israël a réagi avec scepticisme à cette information. "Le Hamas tente de tromper le monde mais il n'y parviendra pas", a commenté David Keyes, porte-parole du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. "Ils construisent des tunnels terroristes et ont tiré des milliers de missiles contre des civils israéliens. C'est ça le véritable Hamas", a-t-il ajouté. Le Hamas a livré trois conflits armés contre Israël depuis 2007 et a mené des centaines d'attaques contre le territoire israélien et dans les territoires occupés. Le Cogat, l'organe du ministère israélien de la Défense en charge des Territoires occupés, a, lui, estimé que "le mouvement terroriste Hamas se moque du monde en essayant de se présenter avec ce soi-disant document comme une organisation éclairée et développée".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés