Poutine met en garde contre des "provocations" à l'arme chimique

©Photo News

Le président russe Vladimir Poutine a mis en garde contre des "provocations" à l'arme chimique qui seraient selon lui en préparation en Syrie afin de mettre en cause Bachar al-Assad.

Le président russe Vladimir Poutine a mis en garde contre des "provocations" à l'arme chimique qui seraient selon lui en préparation en Syrie afin de mettre en cause Bachar al-Assad.

"Nous avons des informations de plusieurs sources indiquant que de telles provocations - je ne peux pas les qualifier autrement - se préparent également dans d'autres régions de Syrie, y compris dans les banlieues sud de Damas"
Vladimir Poutine
président russe

Vladimir Poutine fait référence à l'attaque chimique présumée de Khan Cheikhoun début avril.

Alors que le G7 ne veut plus de Bachar al Assad, la Russie a appelé les Etats-Unis à une "coopération constructive" et pas à la "confrontation", juste avant l'arrivée à Moscou de Rex Tillerson pour sa toute première visite en tant que secrétaire d'Etat américain.

 La diplomatie russe a indiqué dans un communiqué espérer des "négociations productives".

Le secrétaire d'Etat américain, dont la position est particulièrement attendue après les prises de positions fermes de l'administration Trump contre le régime syrien, doit notamment rencontrer son homologue russe Sergueï Lavrov. Les deux hommes discuteront de la crise ukrainienne et du conflit en Syrie, ainsi que de lutte antiterroriste, de la Libye, du Yémen, de l'Afghanistan et de la Corée du Nord, selon la diplomatie russe.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a en revanche affirmé mardi matin ne pas pouvoir confirmer si une rencontre avec le président Vladimir Poutine était à l'agenda.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content