Près de 1.600 morts à La Mecque: l'Arabie Saoudite prend des mesures

©Photo News

L'Arabie saoudite va tripler, à partir de 2016, le nombre de visas accordés aux fidèles musulmans souhaitant accomplir le petit pèlerinage à La Mecque. Histoire de diminuer les risques d'une nouvelle catastrophe. La bousculade d'il y a deux semaines avait en efet causé le décès de plus de 1.500 personnes.

Plus de deux semaines après la bousculade au pèlerinage de la Mecque, le bilan s'élève à 1.587 morts selon des chiffres donnés par 30 pays, ce qui constituerait la catastrophe la plus meurtrière de l'histoire du hajj.

  • Depuis un bilan officiel de 769 morts fourni le 26 septembre, deux jours après le drame, les autorités saoudiennes n'ont plus donné de nouveaux chiffres, alors que le nombre des morts a quasiment doublé selon des gouvernements et des commissions nationales du pèlerinage.
  • De plus, des centaines de pèlerins sont toujours portés disparus depuis cette bousculade, qui a eu lieu lors du rituel de la lapidation symbolique de Satan à Mina.

Suite à cela, l'Arabie saoudite triplera le nombre de visas pour le petit pèlerinage.

L'Arabie saoudite va tripler, à partir de 2016, le nombre de visas accordés aux fidèles musulmans souhaitant accomplir le petit pèlerinage à La Mecque, a rapporté lundi la presse saoudienne.

Les quotidiens Saudi Gazette et Okaz, citant le ministre du pèlerinage Bandar al-Hajjar, indiquent qu'environ 1,25 million de visas seront accordés chaque mois au lieu de 400.000 actuellement.

L'augmentation du nombre de visas a été rendue possible par l'agrandissement des lieux saints de La Mecque, selon le ministre.

Le petit pèlerinage, appelé Omra, peut s'effectuer tout au long de l'année, contrairement au hajj qui a lieu une fois par an.

  • Le hajj, qui a attiré deux millions de fidèles cette année, a été marqué le 24 septembre par une gigantesque bousculade ayant fait au moins 1.587 morts, selon un bilan établi à partir de chiffres officiels donnés par différents pays. Il s'agit de la pire tragédie de l'histoire récente du hajj.

Cette bousculade avait été précédée le 11 septembre par la chute d'une grue sur le chantier d'agrandissement de la grande mosquée de La Mecque, qui avait fait plus de 100 morts.

L'agrandissement de 400.000 m2 de la mosquée, soit 50 stades de football, permettra au complexe d'accueillir deux millions de personnes en même temps.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés