Publicité
Publicité

Près de la moitié des rebelles syriens seraient des islamistes durs

Une étude britannique démontre que ce sont des jihadistes et des islamistes membres de groupes extrémistes qui forment près de la moitié des forces rebelles qui combattent le régime syrien.