Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
reportage

Quelle justice pour les combattants du groupe État islamique?

Des centaines de ressortissants européens qui ont rejoint le groupe État islamique sont actuellement détenus en Irak et en Syrie, leur pays d’origine ne souhaitant pas les rapatrier. Dans les limbes juridiques d’un dossier encore tributaire de la logique de guerre, les Kurdes syriens militent pour la création d’un tribunal international dans leur région, mais les chancelleries européennes ne croient pas au projet et préféreraient voir leurs ressortissants transférés vers l’Irak pour y être jugés.