Syrie: l'ONU condamne mais n'intervient pas

Les protestations continuent encore en Syrie. © Osman Orsal

Le Conseil de sécurité de l'ONU adopte une déclaration face à la répression du régime Syrien contre des manifestants. Celle-ci n'a aucun pouvoir contraignant.

Le Conseil de sécurité de l'ONU est parvenu à un accord mercredi sur un texte qui a été voté par les quinze membres dans la soirée et qui condamne la répression du régime syrien contre les manifestants. Les Etats-Unis aussi s'apprêtent à condamner le pays. Tandis que quelques minutes après le vote, un diplomate libanais à l'ONU indiquait lui que son pays, membre du Conseil de sécurité, se "désolidarisait" de la déclaration adoptée par le Conseil. Le diplomate a déclaré que cette déclaration "n'aiderait pas" à mettre fin à la crise.

Le texte, est une déclaration et pas une résolution (plus contraignante). Il "condamne les nombreuses violations des droits de l'homme et l'usage de la force contre les civils par les autorités syriennes", selon une copie obtenue par l'Agence France Presse.

 

Les Etats-Unis réagissent aussi

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés