Tensions militaires entre Israël et le Hezbollah libanais

L'armée israélienne a déployé des forces sur sa frontière nord avec le Liban. ©AFP

Israël affirme avoir déjoué une tentative d'infiltration sur son territoire.

L'armée israélienne a indiqué ce lundi avoir déjoué "une tentative d'infiltration d'une cellule terroriste" à la frontière nord avec le Liban, après avoir rapporté des combats dans ce secteur.

"Nous avons pu déjouer avec succès une tentative d'infiltration d'une cellule terroriste en Israël", a déclaré le porte-parole de l'armée israélienne Jonathan Conricus, précisant avoir "une confirmation visuelle selon laquelle les terroristes sont retournés au Liban".

Des combats auraient eu lieu dans le secteur contesté des "fermes de Chebaa".

L'armée a indiqué que "des terroristes ont pénétré de quelques mètres au-delà de la Ligne bleue (séparant l'Israël du Liban, NDLR) et que "les forces de sécurité ont ouvert le feu". L'armée a dit ne pas savoir dans quelles "conditions physiques" les "terroristes" étaient retournés au Liban et précisé qu'il n'y avait pas eu de blessés côté israélien.

Fermes de Chebaa

Jonathan Conricus avait auparavant indiqué sur Twitter que des "combats" étaient "en cours dans la région du Mont Dov", en référence à un versant du Mont Hermon revendiqué de longue date par le Liban qui nomme le secteur "fermes de Chebaa". L'ONU considère ce secteur comme faisant partie du plateau du Golan syrien, occupé par Israël depuis 1967.

Des correspondants de l'AFP de chaque côté de la frontière ont rapporté des explosions. Ces incidents surviennent au lendemain de la chute d'un drone israélien au Liban et après le renforcement de la présence des forces israéliennes à la frontière, sur fond de tensions avec le mouvement armé libanais Hezbollah, très présent dans le sud du Liban et ennemi juré de l'État hébreu.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés