L'Australie se rendra aux urnes le 7 septembre

Kevin Rudd, Premier ministre australien. ©Bloomberg

Après un putsch interne au parti travailliste au pouvoir, des élections générales en Australie auront lieu le 7 septembre, a annoncé dimanche le nouveau Premier ministre Kevin Rudd, revenu en juin à la tête du pays.

Le Premier ministre australien Kevin Rudd a fixé la date des prochaines élections législatives au 7 septembre, six semaines après avoir renversé son prédécesseur, Julia Gillard, à la faveur d'un scrutin interne au Parti travailliste.

Kevin Rudd, qui avait lui-même été évincé de la même façon par Julia Gillard en juin 2010, a suscité un élan de sympathie de la part du public depuis son retour aux affaires, mais le chef de l'opposition conservatrice, Tony Abbott, est toujours donné gagnant face aux travaillistes par les sondages pour les prochaines législatives.

La perte d'un seul siège sur les 150 de la Chambre des représentants suffirait à faire tomber le gouvernement travailliste, minoritaire. Le gouvernement est pour l'heure soutenu par 71 députés, tandis que l'opposition revendique 72 sièges. Les Verts ont un siège et les indépendants six.

Le Premier ministre a annoncé la date des élections dans un courriel à ses partisans. Les législatives avaient été initialement prévues le 14 septembre.

En cas de victoire, l'opposition a promis de supprimer la taxe de 30% sur les bénéfices des mines de fer et de charbon ainsi que la très controversée taxe carbone (24,15 dollars australiens par tonne, soit 16,18 euros).

Kevin Rudd est redevenu Premier ministre le 26 juin. Un tiers du gouvernement avait démissionné en même temps que Julia Gillard.

Le Parti travailliste est au pouvoir depuis novembre 2007. L'Australie a évité la récession après la crise financière mondiale de 2008 grâce à un boom minier résultat d'une forte demande en provenance de Chine et d'Inde.

Toutefois, un point budgétaire remontant à vendredi montre que la croissance économique australienne est en train de ralentir avec une hausse du chômage.

Le Premier ministre a annoncé la date des élections dans un courriel à ses partisans après s'être rendu auprès du gouverneur général d'Australie, Quentin Bryce, pour lui demander la dissolution de la Chambre.

Selon un sondage Newspoll de fin juillet, Kevin Rudd, malgré sa remontée, reste en retard de quatre points de pourcentage derrière l'opposition, à 48%, contre 52% pour les conservateurs.

Selon le bookmaker en ligne Sportsbet.com, les projections sur les 150 sièges, donnent 65 sièges à Kevin Rudd et 65 sièges aux conservateurs de Tony Abbott.

Depuis son retour aux affaires, Kevin Rudd a annoncé une série de mesures très dures visant à dissuader l'immigration. Les immigrants arrivant par bateau seront envoyés ou en Papouasie-Nouvelle Guinée ou sur l'île de Nauru dans le Pacifique. (voir )

Compte tenu de la date prévue pour les législatives, Kevin Rudd ne participera pas au sommet du G20 à Saint-Pétersbourg les 5 et 6 septembre. L'Australie doit prendre la présidence du G20 l'an prochain.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés