Au pays du dollar, Bill Gates reste le roi

©Reuters

Indétrônable Bill Gates! Pour la 17e année consécutive, le co-fondateur de Microsoft (1) a été sacré l’homme le plus riche des Etats-Unis, en se payant même le luxe d’augmenter sa fortune. Le magazine américain "Forbes" l’estime cette année à 54 milliards de dollars, soit 40,3 milliards d’euros. En 2009, elle n’était "que" de 50 milliards, révèle le top 400 consacré aux milliardaires d’outre-Atlantique. Au niveau mondial, Bill Gates s’est fait rafler l’année passée sa première place par le magnat mexicain des télécoms Carlos Slim.

Dans le classement américain, Bill Gates est suivi par l’investisseur Warren Buffett (2), dont la fortune a atteint cette année 45 milliards de dollars, soit cinq milliards de plus qu’en 2009. En troisième position, figure Larry Ellison (3), le fondateur d’Oracle, avec une fortune stable à 27 milliards de dollars. Le podium reste donc inchangé par rapport au classement de 2009. De même, Christy Walton (4), richissime héritière du fondateur des magasins Wal-Mart, conserve son quatrième rang, avec 24 milliards de dollars, soit 2,5 milliards de plus que l’année passée. Elle est tout bonnement la femme la plus riche du monde.

A la cinquième et sixième place, on retrouve deux frères, Charles (5) et David Koch (6), les fils du fondateur de Koch Industries. Jim, Alice et S.Robson Walton (7,8,9), héritiers eux aussi de Wal-Mart, sont récompensés pour leur sens des affaires et de la famille. Quant à la dixième et non moins prestigieuse place, elle est trustée par le maire de New York Michael Bloomberg (10). Fait marquant par rapport au classement de 2009, sur les 400 milliardaires recensés, 217 se sont encore enrichis. Seuls 84 milliardaires connaissent un recul de leur fortune, contre 314 en 2009. Les dix premiers du classement ont accumulé 24,9 milliards de dollars cette année, alors qu’ils accusaient en 2009 une perte nette de richesse de 40 milliards...

Riches et généreux...

Les 10 Américains les plus riches
(en milliard $)
1. Bill Gates (54,0) - Microsoft
2. Warren Buffett (54,0) - Berkshire Hathaway
3. Larry Ellison (27,0) - Oracle
4. Christy Walton (24,0) - Walmart
5. Charles Koch (21,5) - Koch Industries
6. David Koch (21,5) - Koch Industries
7.Jim Walton (20,1) - Walmart
8. Alice Walton (20,0) - Walmart
9. S.Robson Walton (19,7) - Walmart
10. Michael Bloomberg (18,0) - Bloomberg

L’année 2010 aura donc été un bon cru pour les milliardaires américains, et ce n’est pas le jeune Mark Zuckerberg, à la 35e place, qui le niera. Avec une fortune estimée à 6,9 milliards de dollars, le fondateur du réseau social Facebook, 26 ans, est dorénavant plus riche que le patron d'Apple Steve Jobs. Le jeune loup le devance de sept places et de cent millions de dollars! Passant de deux milliards de dollars à 6,9 milliards de dollars, la fortune de Mark Zuckerberg a plus que triplé en un an. Et le cofondateur de Facebook n’est pas en reste puisque Dustin Moskovitz, plus jeune de quelques mois que son copain Mark, décroche lui le titre de plus jeune milliardaire au monde. A 26 ans, sa fortune est estimée à 1,4 milliard de dollars.

Au total, la fortune des 400 Américains les plus riches représente 1370 milliards de dollars, contre 1270 en 2009. C’est une progression de 8% qui dépasse largement celle de l'indice boursier Standard & Poor's, affichant sur la même période une hausse de 1%. Galvanisés par leur succès, 40 de ces milliardaires se sont engagés à reverser la moitié de leur fortune à des oeuvres caritatives. L’initiative, appelée "The Giving Pledge" (la Promesse de Don) a été lancée à la mi-juin par Bill Gates et Warren Buffett. Le duo de milliardaires espère rassembler au moins 600 milliards de dollars, avant ou après la mort des donateurs, pour éradiquer la pauvreté et la maladie dans le tiers monde.

Les milliardaires aujourd’hui ne se contentent donc plus d’être riches et célèbres. La philanthropie renforce leur pouvoir. Le jeune patron de Facebook a d'ailleurs annoncé qu'il donnerait 100 millions de dollars aux écoles publiques de la ville de Newark, près de New York. Mark Zuckerberg n'est pas originaire de cette ville du New Jersey. Mais il a rencontré le maire durant l'été, selon le "New York Times", qui a rendu publique sa promesse de don.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés