"Ce que nous avons ici va bien au-delà de ce que Nixon a fait"

Adam Schiff, qui dirige l'enquête, a fait monter la pression sur Donald Trump en le comparant à Richard Nixon, le seul président de l'histoire des États-Unis à avoir démissionné, en 1974, pour s'éviter une destitution certaine. ©EPA

Adam Schiff, le député démocrate présidant l'enquête menée au Congrès américain dans le cadre de la procédure de destitution lancée contre Donald Trump, a clôturé les auditions publiques en évoquant des faits "graves" dans le chef du président. Quelle est la suite?

Au cours de ces huit derniers jours, douze témoins entendus au Congrès américain ont livré de nombreux éléments à charge contre Donald Trump. Le président américain est menacé par une enquête en destitution parce qu'il a demandé à l'Ukraine d'enquêter sur l'ancien vice-président démocrate Joe Biden, qui pourrait être son adversaire lors de la présidentielle de 2020.

Ce que nous avons ici est bien plus grave qu'un cambriolage de troisième rang d'un QG de campagne démocrate, nous parlons (...) du gel d'une aide militaire à un allié en guerre: cela va bien au-delà de ce que Nixon a fait.
Adam Schiff
démocrate chargé de diriger la commission d'enquête

L'élu démocrate chargé de l'enquête en destitution menée par la Chambre des représentants a conclu jeudi une série d'auditions publiques en affirmant que les faits reprochés étaient "bien plus graves" que ceux commis par l'ancien président Richard Nixon. Adam Schiff a comparé Trump au seul président de l'histoire des États-Unis à avoir démissionné, en 1974, pour s'éviter une destitution certaine.

"Ce que nous avons ici (...) va bien au-delà de ce que Nixon a fait", a-t-il lancé en référence au scandale d'espionnage politique dit du Watergate qui avait défrayé la chronique de 1972 à 1974.

Pour quel résultat?

Les témoins qui se sont succédé à la Chambre des représentants n'ont pas été épargnés, notamment par des tweets incendiaires du président. Ces diplomates, hauts responsables ou conseillers auditionnés ont dressé un tableau accablant pour le président.

Et maintenant? Aucun autre témoin n'est programmé et il est probable que la Chambre des représentants, aux mains des démocrates, passe rapidement au vote sur une mise en accusation du président. Il restera ensuite au Sénat de le juger. Mais, la Chambre haute étant contrôlée par les républicains, Donald Trump devrait vraisemblablement échapper à une destitution.


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés