Ciel d'apocalypse à San Francisco: l'incendie est le plus étendu de l'histoire de Californie

©via REUTERS

Une atmosphère infernale et un ciel apocalyptique plombent la ville de San Francisco suite aux incendies d'une ampleur historique qui continuent de ravager la côte ouest des États-Unis.

Les pompiers ont continué, jeudi, de lutter contre plus d'une centaine d'incendies qui dévastent depuis des jours la côte ouest des États-Unis, où ils ont causé la mort d'au moins douze personnes, dont celle d'un nourrisson, et forcé des dizaines de milliers d'habitants à fuir les flammes.

Dans le nord-ouest de la Californie, l'incendie baptisé "August Complex Fire", un assemblage de 37 feux qui touchent la forêt de Mendocino depuis le 17 août, est officiellement devenu le plus étendu de l'histoire de cet État, avec plus de 190.000 hectares partis en fumée.

Les pompiers à pied d'oeuvre dans le comté de Marin (Californie). ©Photo News

Les feux s'étendent de l'État de Washington au nord, frontalier du Canada, jusqu'à San Diego, à l'extrême sud de la Californie, alimentés par une sécheresse chronique et des vents violents qui semblaient toutefois faiblir jeudi.

À San Francisco, les habitants se sont réveillés, jeudi, sous un ciel orange sombre digne d'une scène d'apocalypse suite aux fumées dégagées par les incendies en cours plus au nord. À la mi-journée, les voitures circulaient phares allumés, comme si le soleil ne s'était pas levé.

Le ciel de San Francisco s'est teinté d'orange suite aux violents incendies ravageant les forêts au nord de la ville. ©via REUTERS

Ce qu'il reste de l'école de Gates partie en fumée (Oregon). ©AFP

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés