Donald Trump poursuit son nettoyage de printemps

David Shulkin ©AFP

Et de quatre! En moins d'un mois, le Président des États-Unis a viré avec plus ou moins de diplomatie quatre membres de son administration. Le dernier en date: David Shulkin, à la tête du ministère des Anciens combattants. Il est remplacé par le médecin de la Maison-Blanche.

Donald Trump continue son grand nettoyage et vire à nouveau. La victime est cette fois le ministre des Anciens combattants, David Shulkin. Celui-ci est remplacé par le médecin militaire de la Maison-Blanche, Ronny Jackson.

"Je suis très heureux d'annoncer que j'ai l'intention de nommer le très respecté amiral Ronny L. Jackson, docteur en médecine, comme nouveau ministre des Anciens combattants", a écrit Donald Trump. "Je remercie le docteur David Shulkin pour service rendu à notre pays et à nos FORMIDABLES ANCIENS COMBATTANTS!", a ajouté le président, précisant que Robert Wilkie, un responsable du Pentagone, assurera l'intérim au ministère en attendant que l'amiral Jackson ait l'approbation du Congrès.

 

Pourquoi? David Shulkin (58 ans) était sur un siège éjectable depuis quelques semaines. La presse américaine évoquait des problèmes de gestion du ministère, le plus gros de l'administration avec près de 310.000 fonctionnaires, après celui de la Défense. 

Ronny Jackson, de médecin à ministre ©AFP

Son remplaçant, Ronny Jackson est lui natif du Texas. Déployé en Irak en 2005, il a été sélectionné en 2006 pour le poste de médecin de la Maison-Blanche. Il a ainsi ausculté trois présidents: George W. Bush, Barack Obama et Donald Trump.

Son quart d'heure de gloire est intervenu le 16 janvier lors de la conférence de presse à la Maison-Blanche, qui avait suivi le premier examen de santé officiel de Donald Trump. À l'époque les rumeurs circulaient sur l'incapacité du président à assumer ses fonctions. Le Dr Jackson avait alors affirmé que la santé de Donald Trump était "excellente" malgré un léger embonpoint et qu'il était apte à exercer ses fonctions. "Il a beaucoup d'énergie, d'endurance", avait souligné le médecin. Je suppose qu'il a des "gènes extraordinaires et c'est ainsi que Dieu l'a fait", avait encore dit le Dr Jackson.

Ministère mal en point

Trump a promis d'améliorer la gestion du ministère des Anciens combattants qui, après plus de 15 ans de guerre ininterrompue, a le plus grand mal à prendre en charge les millions d'anciens combattants que compte l'Amérique. Quels sont les problèmes?

→ Manque d'argent fragilisant le réseau d'hôpitaux spécialement dédié aux anciens combattants
Des soins de plus en plus critiqués notamment pour les séquelles psychologiques laissées par les combats
→ Un recrutement aveugle. Un rapport a en effet révélé que plus de 6.000 employés du ministère des Anciens combattants, dont certains avaient accès aux malades ou à des informations personnelles sensibles, avaient été embauchés sans les vérifications nécessaires sur leurs antécédents.

David Shulkin, qui n'a pas de formation militaire, avait bénéficié d'une promotion de la part de Trump. Sous l'ère Obama, il occupait le poste de sous-secrétaire aux Anciens combattants chargé de la santé.

Il est le dernier membre de l'administration à être remplacé avec plus ou moins de ménagement. Rien qu'en mars, le conseiller à la sécurité nationale H.R McMaster, le secrétaire d'État Rex Tillerson et le principal conseiller économique présidentiel Gary Cohn ont quitté leur poste. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content