Economie US: l'été sera chaud

©Bloomberg

L'indice du Conference Board ainsi que celui de la Fed de Philadelphie, deux indicateurs économiques américains très suivis, montrent un lent renforcement de l'économie américaine. Pour le Conference Board, la croissance devrait nettement se renforcer à partir de cet été aux Etats-Unis.

L'indice composite des indicateurs économiques américains a augmenté en février pour le troisième mois d'affilée, a indiqué jeudi le Conference Board, pour qui la croissance pourrait se renforcer aux Etats-Unis à partir de l'été.

Cet indice regroupant dix indicateurs censés donner une idée de l'évolution de la conjoncture aux Etats-Unis dans les six mois à venir a crû de 0,5% par rapport au mois précédent, en donnée corrigées des variations saisonnières, ce qui est conforme à la prévision médiane des analystes.

Institut privé spécialisé dans les enquêtes de conjoncture, le Conference Board a revu en hausse de 0,3 point son estimation de la progression de l'indice en janvier, à 0,5%.

"Les attentes des consommateurs et les commandes nouvelles aux industries manufacturières restent faibles mais l'économie continue de progresser lentement et pourrait être en train de se forger une certaine capacité de résistance par rapport aux vents contraires, comme par exemple les restrictions dans le budget de l'Etat fédéral, grâce à l'amélioration de la construction de logements et de la conjoncture du marché de l'emploi", écrit le Conference Board dans un communiqué.

Les résultats de l'indice "permettent d'espérer davantage que (l'économie) gagne un peu d'élan au second semestre", ajoute le Conference Board.

Ces prévisions vont à l'encontre des déclarations faites la veille par le président de la banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke. Mercredi, ce dernier a déclaré au contraire  que la croissance risquait de ralentir "dans les mois à venir" à cause de la rigueur budgétaire à laquelle s'astreint le pays.

Autre indicateur incitant à l'optimisme, celui publié par la Réserve fédérale de Philadelphie. D'après elle, l'activité industrielle de la région de Philadelphie s'est reprise en mars après deux mois de contraction, avec une hausse des entrées de commandes et de l'emploi.

L'indice "Philly Fed" est ainsi ressorti à 2,0 contre -12,5 le mois dernier, alors que les économistes tablaient en moyenne sur un chiffre négatif à -2,0.

Un indice sous la barre de zéro indique une contraction de l'activité. L'indice de la Fed de Philadelphie couvre les usines situées dans l'est de la Pennsylvanie, le sud du New Jersey et le Delaware.

La composante des commandes nouvelles s'est établie à 0,5 contre -7,8 en février et celle de l'emploi a progressé à 2,7 contre 0,9.

L'indice "Philly Fed" passe pour donner un premier aperçu mensuel de l'état du secteur industriel américain, avant l'image plus complète donnée par l'Institute for Supply Management (ISM).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés