Publicité
Publicité

Eric Adams élu maire de New York in extremis?

Quelques milliers de votes doivent encore être dépouillés, mais ces derniers semblent ne pas être suffisants pour que Kathryn Garcia puisse inverser la vapeur. ©AFP

Les résultats officiels n'ont pas encore été dévoilés et pourtant, Eric Adams est déjà donné vainqueur de la primaire démocrate de New York par la presse américaine et ses adversaires.

Eric Adams est en bonne voie de devenir le 110e maire de la ville de New York. L'ex-policier, âgé de 60 ans, a affirmé sur Twitter, le mardi 6 juillet, avoir remporté la primaire démocrate. Ses deux plus proches rivales, Kathryn Garcia et Maya Wiley, ont d'ailleurs concédé leur défaite ce mercredi. Elles ont félicité Adams pour sa victoire, reconnaissant qu'elles ne pourraient pas remonter son avance.

Si certains hésitent encore à entériner cette victoire, au vu des résultats serrés et non définitifs, fournis par le Bureau des élections de New York, les médias américains vont pourtant aussi dans ce sens. Alors que 99% des bulletins ont été dépouillés, le New York Times, CNN et Associated Press projettent déjà la victoire du candidat de centre-gauche.

Dans l'affirmative, Eric Adams deviendra le deuxième Afro-Américain dans l'histoire de la ville à occuper ce poste, après David Dinkins, à la tête de New York au début des années 1990. Les électeurs démocrates sont, en effet, six fois plus nombreux que les républicains dans la ville. Il succédera alors à Bill de Blasio, maire de New York depuis 2014.

50,5%
DeS suffrages
Eric Adams remporte 50,5% des suffrages, soit plus de 403.000 voix des électeurs enregistrés comme démocrates.

Une victoire in extremis

Les chiffres publiés mardi soir par le bureau des élections de New York indiquent que le président actuel du quartier de Brooklyn a recueilli, à l'issue des huit tours, 50,5% des suffrages, soit plus de 403.000 voix des électeurs enregistrés comme votants démocrates.

Eric Adams est suivi de près par Kathryn Garcia, 51 ans, ex-responsable de la mairie pour la propreté, avec 49,5% des suffrages, et 8.426 voix de moins. Maya Wiley, juriste soutenue par la jeune démocrate du Congrès Alexandria Ocasio-Cortez, se retrouve quant à elle en troisième position.

Les résultats finaux sont attendus pour le 14 juillet au plus tard. Quelques milliers de votes doivent encore être dépouillés, mais ces derniers ne seront vraisemblablement pas suffisants pour que Kathryn Garcia puisse inverser la vapeur. Eric Adams est donc assuré d’être élu maire de New York le 2 novembre prochain, lors de l'élection générale. 

Un poste difficile

C'est notamment grâce à son image d'ancien policier, dans une ville où l'insécurité arrive désormais en tête des préoccupations des New-Yorkais, qu'Eric Adams est parvenu à rallier des voix à sa cause.

Le poste de maire de New York a la réputation d'être l'un des plus difficiles. Et pour cause... Même si les chiffres de la criminalité restent à des niveaux "historiquement bas", les fusillades sont en hausse de 73% depuis le début de l'année. Différents incidents dans le métro, récemment rapportés, ont également ravivé les craintes de la population new-yorkaise.

La tâche ne sera donc pas aisée. Après 16 mois de crise sanitaire qui ont fragilisé l'économie de la ville, il appartiendra donc au nouvel édile de relancer New York, qui s'interroge sur son avenir.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés