Facebook et Twitter sanctionnent Trump

©Photo News

Le président Donald Trump est dans le viseur de Facebook et Twitter à cause d'une vidéo dans laquelle il assure que les enfants ne sont quasiment pas susceptibles d'attraper le nouveau coronavirus.

C'est la première fois que Facebook censure directement Donald Trump. Twitter est allé encore plus loin, interdisant au compte de campagne du chef de l'Etat de continuer à tweeter tant qu'il ne retirait pas l'extrait d'une interview. Le clip en question montrait le président américain expliquer dans un entretien à la chaîne Fox News que les enfants étaient "presque totalement" immunisés, de par leur âge, contre le nouveau coronavirus. Or, si les jeunes enfants représentent une proportion ultra minoritaire des hospitalisations pour le Covid-19, ils peuvent attraper et transmettre la maladie, selon des études.

"Cette vidéo inclut des fausses affirmations selon lesquelles un certain groupe de personnes n'est pas susceptible d'attraper le Covid-19, ce qui enfreint notre règlement sur la désinformation dangereuse autour de la maladie", a justifié un porte-parole de Facebook, qui a retiré de la page du président la vidéo.

Ces décisions risquent de relancer les velléités du président et de son parti de prendre des mesures de rétorsion contre les réseaux sociaux, que les républicains accusent d'être biaisés en faveur de l'opposition.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés