interview

Georges Ugeux: "C'est une immense déception"

Georges Ugeux a voté et espère toujours que Biden va l'emporter. ©Rene Clement

Pour Georges Ugeux, ce sera horriblement difficile de réconcilier le pays.

Georges Ugeux, président de la firme Galileo Global Advisors à New York et ancien vice-président du New York Stock Exchange, dispose de la citoyenneté américaine. Il a voté et espère toujours que Joe Biden sortira vainqueur, mais…

Quel est votre sentiment après ce scrutin très serré?

C’est une immense déception. L’élection de Donald Trump en 2016 pouvait peut-être se justifier dans la mesure où il était inconnu au niveau politique. Mais aujourd’hui, après 4 ans, on sait que l’individu foule aux pieds tous les principes de fonctionnement démocratique. Après ce vote, nous avons vraiment un pays divisé. Quel que soit le président qui sera finalement élu, ce sera horriblement difficile de réconcilier le pays. Or, c’est cela dont nous avons le plus besoin.

Mais comment expliquer que Trump récolte encore autant de suffrages?

Parce que les critiques viennent surtout de gens éduqués comme nous, qui conceptualisent la politique et qui voient les anomalies de fonctionnement d’un homme comme Trump. Mais on doit bien constater que ce n’est pas comme cela que la population réagit globalement. Il faut également comprendre que parmi les électeurs républicains, on retrouve à la fois des gens riches qui ne veulent pas être taxés et des gens qui sont parmi les moins éduqués du pays.

"Après ce vote, nous avons vraiment un pays divisé."
Georges Ugeux
Président de Galileo Global Advisors

Trump a su mieux parler aux couches populaires?

Oui. Et il faudra aussi se poser des questions sur la stratégie de campagne électorale des démocrates. Est-ce que cela avait un sens de voir Joe Biden faire des discours devant des gens qui klaxonnent dans leur voiture? Était-ce une bonne idée de se focaliser entièrement sur le coronavirus alors que les sondages montrent que ce virus n’apparaît que comme la quatrième ou cinquième préoccupation chez les Américains? La véritable préoccupation, c’est l’économie. Alors que cette dernière est en très mauvais état, Trump a réussi à faire croire que tout allait bien. Et jamais Biden n’a articulé de réponse crédible sur la situation économique du jour, alors qu’il avait pourtant tous les arguments pour le faire. Ce qui m’étonne aussi, c’est que la population américaine n’a pas réalisé les risques considérables qui existent sur les soins de santé. Le risque est de voir l’Obamacare disparaître et de voir ainsi 20 millions de personnes sans couverture de soins.  Cela aurait dû susciter une réaction populaire.

Que peut-il se passer sur les marchés financiers? On a vu les obligations et les actions américaines progresser mercredi.

Je pense qu'il n'y avait pas de raison de paniquer. Le marché qui est favorable à Trump pense qu'il peut être encore élu.  Nous verrons les jours prochains.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés