Joe Biden dresse le bilan de ses six premiers mois de mandat

Le Président a déclaré avoir tenu, jusqu'ici, "toutes ses promesses", même si un travail important doit encore être accompli. ©Photo News

Le président américain Joe Biden a réuni ses ministres pour marquer les six premiers mois de son mandat. Dans son discours, le démocrate a rappelé les grandes lignes de sa politique intérieure et internationale.

Après un premier semestre au pouvoir, le président Joe Biden s’est entouré, mardi à la Maison-Blanche, de ses ministres et de sa vice-présidente, Kamala Harris, en vue de dresser un bilan.

Dans son discours, le démocrate s’est montré plutôt optimiste. "L'essentiel est que nous tenions nos promesses. Nous devons tenir toutes les promesses que nous avons faites, car je pense que la grande majorité de la population approuve nos objectifs", a déclaré Joe Biden à propos de son gouvernement.

Des défis majeurs

Il a néanmoins ajouté qu’un travail important devrait encore être accompli, faisant notamment allusion à l’adoption des propositions de dépenses et d’infrastructures par le Congrès, et au retour du leadership américain sur la scène mondiale.

Le Président entend fermement démontrer que "la démocratie peut davantage", tant lorsqu’il s’agit d’innover, que de lutter contre le changement climatique ou d’assurer la prospérité du pays.

Selon Joe Biden, les États-Unis sont engagés dans une "compétition existentielle" face à différents pays,  tels que la Chine, qui "pensent que l'avenir appartient à l'autoritarisme". Le président américain entend fermement démontrer que "la démocratie peut davantage", tant lorsqu’il s’agit d’innover, que de lutter contre le changement climatique ou d’assurer la prospérité du pays.

Cela passe, selon Joe Biden, par "des investissements importants dans les routes, les ponts, l'internet à haut débit, mais aussi dans la santé, l’éducation et l'accompagnement des familles". Sur le plan extérieur, cela implique de "raviver des alliances traditionnelles", mises à mal sous l’ère Trump.

Endiguer la pandémie

La pandémie de coronavirus a été, et restera néanmoins le plus grand défi de Joe Biden. En janvier dernier, seules 16 millions de doses de vaccins anti-Covid avaient été distribuées dans tout le pays.

"Nous ne pouvons pas nous permettre d'être complaisants. Nous savons que notre reprise économique dépend de la maîtrise de la pandémie."
Joe Biden
Président des États-Unis

L'une des premières étapes du programme "Build Back Better" de Joe Biden avait été d'augmenter l'offre et la demande, en établissant des partenariats avec des agences gouvernementales, des organisations à but non lucratif, des entreprises et des écoles dans tout le pays. Des efforts payants. En l'espace de six mois, près de 338 millions de doses ont été distribuées, ce qui a permis de vacciner 160 millions d'Américains, comme l’indique Bloomberg.

Mais face à une résurgence de cas dans certains États, notamment dans les zones rurales, le Président a insisté sur le fait qu'il était important de ne pas relâcher les efforts, malgré une stratégie de vaccination "efficace". "Nous ne pouvons pas nous permettre d'être complaisants. Nous savons que notre reprise économique dépend de la maîtrise de la pandémie."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés