Publicité
Publicité
Publicité

L'Etat US retrouve les démons de la crise financière au tribunal

Le procès de l'Etat fédéral US, qui avait sauvé AIG de la faillite, débute ce lundi. Maurice Greenberg, l'ex-boss d'AIG, reproche à l'Etat fédéral d'avoir spolié les actionnaires d'AIG, dont lui-même. Il réclame au moins 40 milliards de dollars de compensations, selon ses conseils.