L'optimisme est de mise dans le Livre beige de la Fed

©Bloomberg

L'activité économique aux Etats-Unis a affiché une légère expansion dans les douze régions de la Réserve fédérale (Fed). C'est ce qu'affirme le Livre beige de la Fed publié ce mercredi et qui rapporte "un optimisme" sur les perspectives économiques. Sur les douze régions, une seule, la région pétrolière de Dallas (Texas), a connu un ralentissement de sa croissance pendant la période sous revue.

Le Livre beige de la Fed couvrant la période du 3 avril au 22 mai affirme que les acteurs économiques sont "généralement optimistes" sur les perspectives. Ils s'attendent à la poursuite d'une croissance modeste à modérée. Les dépenses des consommateurs ont généralement augmenté et une légère hausse des salaires est signalée dans la plupart des régions. Sur les douze régions, une seule, la région pétrolière de Dallas (Texas), a connu un ralentissement de sa croissance pendant la période sous revue.

Ce document, qui tient son nom de la couleur de sa couverture, est régulièrement publié deux semaines avant une réunion du Comité monétaire de la Fed (FOMC). Il constitue le rapport de conjoncture le plus frais avant la réunion du FOMC des 16 et 17 juin prochains.

  • L'activité manufacturière, qui souffre du dollar fort et des bas prix pétroliers, était "généralement plate ou en augmentation". Elle a toutefois reculé fortement dans la région de Kansas City, une autre région importante pour l'industrie extractive.
  • L'industrie de l'acier notamment a faibli dans les régions de Cleveland et de San Francisco du fait de l'appréciation du billet vert qui a aussi handicapé les exportations et les industries de Boston, Cleveland, Chicago, Minneapolis et Dallas.
  • Les dépenses de consommation se sont accélérées dans dix régions sur douze. "Les perspectives aux yeux des détaillants sont généralement positives, misant sur une croissance continue tout au long de 2015", affirme le Livre beige. Cet optimisme se révèle notamment dans les ventes de voitures où "les bas prix de l'essence ont continué d'entraîner les consommateurs à choisir des SUV ou des pickups plutôt que des automobiles classiques".
  • Le niveau d'emploi a progressé légèrement un peu partout. Les chauffeurs routiers sont difficiles à trouver à New York, Cleveland et Kansas City tandis que dans quatre autres régions les entreprises affirment avoir du mal à garder leurs employés.
  • La demande dans les services (technologies de l'information, santé, services aux entreprises) s'est améliorée par rapport à la période de février-mars. Le secteur de l'immobilier et du bâtiment en progrès affichait "un large optimisme" quant aux perspectives. L'étroitesse des stocks et les ventes fortes continuaient de pousser les prix à la hausse, hormis dans les appartements haut de gamme de Manhattan.
  • Du côté des prêts immobiliers, le rapport se montre mitigé, signalant une augmentation du nombre de prêts dans les régions de Chicago, Richmond, Saint Louis, Kansas City et Dallas mais un ralentissement des renégociations de prêts dans certaines de ces mêmes régions.
  • Les conditions agricoles se sont améliorées dans la plupart des régions sauf dans celle de San Francisco où la sècheresse a persisté de début avril à fin mai. Les productions de volailles dans le district de Chicago et Minneapolis ont fortement souffert de l'épidémie de grippe aviaire. Les producteurs du Minnesota s'attendaient ainsi à 300 millions de dollars de pertes.
  • L'extraction de pétrole et de gaz continuait de baisser d'Atlanta à San Francisco en passant Dallas et Kansas City.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés