La Chine réplique aux nouveaux tarifs douaniers américains

©AFP

La Chine riposte face aux Etats-Unis en annonçant son intention d'imposer des droits de douane sur 60 milliards de dollars de produits américains à partir du 1er juin.

Le président américain Donald Trump avait conseillé, ce lundi encore, à la Chine de ne pas "répliquer" aux tarifs douaniers imposés par les Américains, prédisant qu'une escalade dans cette guerre commerciale entre Pékin et Washington "ne ferait qu'empirer les choses".

"La Chine a profité des Etats-Unis pendant tellement d'années qu'ils ont une grosse avance (nos présidents n'ont pas fait le travail). Donc la Chine ne devrait pas répliquer - ça ne ferait qu'empirer les choses", a-t-il tweeté, trois jours après l'entrée en vigueur d'un nouveau relèvement, par les Etats-Unis, de leurs propres tarifs douaniers visant Pékin.

Las! La Chine a bien sûr riposté: Pékin compte imposer des droits de douane sur 60 milliards de dollars de produits américains à partir du 1er juin. Et la surenchère continue donc...

Concrètement, les nouveaux droits concerneront quelque 5.140 produits américains et s'échelonneront de 5% à 25%, a précisé le ministère des Finances chinois.

→ Les marchés ont mal encaissé l'annonce. Wall Street, après une ouverture en nette baisse a rapidement creusé ses pertes, le Dow Jones et le S&P 500 lâchant plus de 2,4% alors que le Nasdaq perdait plus de 3,2% à mi-séance. En Europe, la réaction des investisseurs était moins forte, mais la riposte chinoise a déclenché un nouvel accès d'aversion au risque, notamment dans le secteur auto, compartiment le plus durement affecté par l'inquiétude liée au commerce USA-Chine. 

→ Suivez l'évolution des marchés minute par minute dans notre Market Live

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect