Publicité

La Cour suprême valide le décret anti-immigration de Trump

©AFP

La Cour suprême des États-Unis a validé le décret très controversé anti-immigration de Donald Trump. Une victoire pour le président américain.

Si controversé, le décret anti-immigration du président américain a le feu vert de la Cour suprême des Etats-Unis. Il s'agit d'une victoire définitive pour Donald Trump après une bataille judiciaire difficile autour de cette mesure très controversée.

Concrètement, cette décision, prise par la majorité de 5 juges contre 4, rend définitif le décret qui interdit aux ressortissants de six pays à majorité musulmane le territoire américain, et ce de manière permanente. Ces six pays sont le Yémen, la Syrie, la Libye, l'Iran, la Somalie et la Corée du Nord. 

Que dit la Cour suprême? 

©REUTERS

Eh bien que Donald Trump n'a fait qu'user de façon légitime de ses prérogatives en matière d'immigration. Le Président est donc totalement dans ses droits. Le texte en cause est la 3e édition d'un décret, qui avait suscité de vives critiques à l'international, mis en vigueur brusquement par la Maison-Blanche le 27 janvier 2017, soit une semaine après l'entrée en fonction de Donald Trump.

→ Cette dernière mouture du décret, intitulé "Protéger la Nation de l'entrée de terroristes étrangers aux Etats-Unis", ferme la porte à environ 150 millions de personnes.

L'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), en pointe de la lutte contre le texte, avait tenté de prouver l'existence de préjugés anti-musulmans durables chez Trump, en rappelant sa promesse de campagne présidentielle d'interdire l'entrée des Etats-Unis aux musulmans.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés