Le budget des Etats-Unis excédentaire en janvier

©AFP

Le budget des Etats-Unis a présenté un excédent en janvier, un peu inférieur aux prévisions des analystes et à celui de l'année d'avant.

49 milliards de dollars. C'est l'excédent affiché par le budget US en janvier. Le quatrième mois de l'exercice budgétaire 2018 qui commence en octobre note ainsi un excédent en retrait de 4% sur celui de l'année dernière, et un peu inférieur aux 51 milliards prévu par les analystes.

Il n'est pas rare que le mois de janvier présente un excédent, comme il l'a fait 25 fois sur les 64 derniers exercices.

En détail,

  • Les recettes ont grimpé de 5% à 361 milliards de dollars, un record pour un mois de janvier, tandis que les dépenses ont augmenté de 6% à 312 milliards. Parmi les augmentations de dépenses figurent sur le mois les intérêts que le Trésor paie sur sa dette (+19%) du fait de la lente remontée des taux d'intérêt, mais aussi les dépenses de retraite (+5%) et d'assurance santé (+5%).
  • Sur les quatre premiers mois de l'année, le budget s'inscrit en déficit de 176 milliards de dollars en hausse de 11%, notamment du fait d'une augmentation des dépenses liées aux efforts de secours et de réparations après les ouragans. En données ajustées des variations calendaires, l'excédent de janvier s'établit à 20 milliards de dollars en retrait de 40% et sur les quatre premiers mois le solde est un déficit de 234 milliards, en hausse de 18%.
  • L'impact de la réforme fiscale qui a fait tomber le taux d'imposition des entreprises de 35% à 21% n'est pas encore visible dans les comptes de l'Etat de janvier.
  • Au cours de l'exercice 2016-2017 qui s'est clôt en septembre dernier, le déficit budgétaire des Etats-Unis a grimpé de 13,6% à 666 milliards de dollars.
  • Les projections datant de juin dernier du Bureau du Budget du Congrès (CBO) misaient sur un déficit de 563 milliards de dollars en 2018. Mais elles ne tiennent pas compte des effets de la réforme des impôts de l'administration Trump. Celles de la Maison blanche, divulguées lundi dans son projet de budget, creusent le trou à 873 milliards de dollars pour 2018 et 984 milliards pour 2019, ce qui ne comprend pas tous les nouveaux coûts notamment l'accord avec le Congrès sur une hausse des dépenses militaires.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content