Le Nobel d'Economie: "ça pourrait mal se terminer"

AFP ©AFP

Robert Shiller, dernier Prix Nobel d'Economie, s'inquiète d'une nouvelle bulle financière aux Etats-Unis.

Le récent Prix Nobel d'Economie, Robert Shiller, s'inquiète, dans une interview accordée au quotidien allemand Der Spiegel, de l'apparition d'une nouvelle bulle financière aux Etats-Unis, conséquence des fortes hausses des valeurs immobilières et financières.

"Je ne tire pas encore la sonnette d'alarme mais dans de nombreux pays, les places boursières sont à un niveau élevé et les prix ont augmenté sensiblement sur les marchés immobilier et financier américains", a souligné Robert Shiller, selon qui "ça pourrait mal se terminer".

Express

Selon Robert Shiller, les actions technologiques et financières sont particulièrement surévaluées.

"Je suis également extrêmement préoccupé par la hausse du marché boursier américain alors que notre économie est encore faible et vulnérable", a-t-il ajouté. Selon l'économiste de 67 ans, les actions technologiques et financières sont particulièrement surévaluées.

• Robert Shiller a obtenu - en compagnie de deux autres économistes - le Prix Nobel d'Economie 2013 pour des travaux sur les bulles touchant les marchés financiers.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés