Le "pitbull de la Maison-Blanche" démissionne

©AFP

Donald Trump a annoncé le départ de sa ministre de la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, signalant une nouvelle fois sa volonté de durcir sa politique d'immigration au moment où le nombre d'interpellations de clandestins est en forte hausse à la frontière des Etats-Unis avec le Mexique.

"La ministre de la Sécurité intérieure Kirstjen Nielsen va quitter ses fonctions, et je voudrais la remercier pour son travail."

La secrétaire du département américain de la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen a démissionné dimanche, alors que l'afflux de migrants à la frontière avec le Mexique suscite la colère grandissante de Donald Trump. Un responsable de l'administration Trump a précisé que le président avait réclamé la démission de Nielsen et qu'elle l'avait donnée.

Qui va la remplacer? Dans un autre tweet, le président américain ajoute que l'actuel commissaire aux Douanes et à la Protection des frontières américaines, Kevin McAleenan, occupera le poste de secrétaire par intérim à la Sécurité intérieure.

Kirstjen Nielsen, 46 ans, occupait le poste de secrétaire à la Sécurité intérieure depuis décembre 2017. Son département est chargé de mettre en place les politiques les plus controversées de Trump, telles que son projet de construire un mur à la frontière avec le Mexique et la séparation des enfants migrants de leur famille.

→ Des représentants du département de la Sécurité intérieure ont indiqué que 100.000 migrants ont été appréhendés à la frontière sud des Etats-Unis en mars, un record en plus de dix ans. Face à l'afflux de migrants, Trump avait prévenu fin mars qu'il pourrait fermer la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, une menace ensuite atténuée par la porte-parole de la Maison blanche, alors qu'une telle démarche aurait pu compromettre des milliards de dollars d'échanges commerciaux.

Dans sa lettre de démission, Kirstjen Nielsen appelle le Congrès et la justice à faire plus, alors qu'ils se sont opposés à plusieurs initiatives de l'administration Trump à l'instar de ses efforts pour limiter l'immigration en provenance de pays musulmans ou la construction d'un mur à la frontière.

J'espère que le prochain secrétaire aura l'appui du Congrès et des tribunaux pour rectifier les lois qui ont entravé notre capacité à sécuriser pleinement les frontière américaines et qui ont contribué à la dissonance dans le discours de notre pays.
Kirstjen Nielsen
ministre de la Sécurité intérieure démissionnaire

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect