Le plan de relance américain adopté à la Chambre

©AFP

Le vaste plan de relance du président américain Joe Biden a été adopté à la Chambre.

Il a fallu des heures de débat. Finalement, à 219 voix contre 212, le plan de relance à 1.900 milliards de dollars voulu par Joe Biden a été adopté à la Chambre. Il sera ensuite envoyé, la semaine prochaine, au Sénat. Mais alors, la hausse du salaire minimum devrait être abandonnée.

Seuls les démocrates ont soutenu le texte destiné à lutter contre le coût humain et économique de la pandémie de Covid. L'American Rescue Plan doit en effet financer la campagne de vaccination et l'achat de fournitures médicales, ainsi que de nouvelles mesures de soutien aux ménages, aux petites entreprises et aux autorités locales. Mais les républicains estiment ces mesures trop coûteuses et mal ciblées.

En parallèle s'il le faut

Jeudi, la gardienne des procédures du Sénat, Elizabeth MacDonough, avait lancé un pavé dans la mare, jugeant que le texte ne pouvait pas inclure la hausse du salaire minimum horaire. Joe Biden avait calmé le jeu en indiquant qu'il tenterait de faire avancer séparément l'augmentation du salaire fédéral minimum, actuellement à 7,25 dollars par heure. Les chefs démocrates de la Chambre ont suivi mais ont tenu à maintenir la hausse du revenu minimum (jusqu'à 15 dollars par heure, d'ici 2025) dans le texte soumis au vote vendredi, comme marque de leur volonté de l'obtenir in fine.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés