Le président Obama vu à travers l'œil de son photographe

©The White House/Pete Souza

Pendant huit ans, Pete Souza a suivi Barack Obama comme son ombre, immortalisant les grands moments de sa présidence et surtout des tranches de vie.

2009

©The White House/Pete Souza

Michelle et Barack Obama ont toujours montré l’image d’un couple présidentiel complice. On les voit ici se rendant à l’un des bals donnés à l’occasion de l’investiture du président Obama.

2010

©The White House/Pete Souza

Le démocrate avait fait campagne en 2008 en promettant de retirer tous les soldats américains d’Irak et de se concentrer plutôt sur l’Afghanistan et la traque des terroristes. D’autres conflits s’imposeront à lui.

2011

©The White House/Pete Souza

Barack Obama et les enfants c’est une longue histoire. Pete Souza a saisi d’innombrables instants cocasses lors de rencontres entre le Président et ses petits concitoyens. Le Président vient ici saluer des élèves d’une classe de maternelle dans l’école de sa fille Sasha.

2012

©The White House/Pete Souza

Premier Afro-Américain élu président, Obama a évité de jouer la carte raciale. Mais il n’a jamais caché son admiration pour les acteurs de la lutte pour les droits civiques. Ce cliché a été pris dans le bus où Rosa Parks avait refusé de céder sa place à un Blanc en 1955.

2013

©The White House/Pete Souza

Obama au Musée de l’Holocauste Yad Vashem à Jérusalem, en présence du Président Shimon Peres (décédé en 2016) et du Premier ministre Benyamin Netanyahou (avec qui les relations se tendront ensuite).

2014

©The White House/Lawrence Jackson

Obama a toujours tenu à remercier les membres de sa garde rapprochée, et leur famille, lorsqu’ils quittaient la Maison-Blanche. Au grand bonheur du fils de cet agent des services secrets. Ce cliché (qui n’est pas de Souza, mais de Lawrence Jackson, un autre photographe) a fait  le tour du net.

2015

©The White House/Pete Souza

Au début de sa présidence, Obama avait tenté d’appuyer sur le bouton "reset" des relations américano-russes. Mais Moscou avait son propre agenda. La crise ukrainienne de 2013-2014 aura fini d’enterrer les espoirs d’Obama. Le dialogue n’aura cependant jamais complètement cessé.

2016

©The White House

L’Etat islamique aura marqué de son empreinte sanglante le second mandat d’Obama. On le voit ici briefé au sujet des attentats de Bruxelles aux côtés de sa conseillère à la Sécurité nationale, Susan Rice, pendant sa visite historique à Cuba, le 22 mars 2016.

Obama à Bruxelles

©The White House/ Pete Souza

Le mercredi 26 Janvier 2014, le président américain s'était rendu à Bruxelles dans le cadre d'une rencontre UE-USA. Ici dans la salle de concert du Palais des Beaux-arts. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés