Le train roulait à 160 km/heure

©REUTERS

Les enquêteurs ont retrouvé la boîte noire du train qui a déraillé mardi soir à Philadelphie, faisant au moins six morts. Mercredi dans la soirée, on apprenait que le train roulait à 160 km/heure au moment de l'accident.

Les enquêteurs ont retrouvé la boîte noire du train qui a déraillé mardi soir à Philadelphie, mais les causes de l'accident, qui a fait six morts selon un bilan provisoire, ne sont pas encore connues, a indiqué le maire de la ville mercredi.

Le train se déplaçait à plus de 160 km/h au moment de l'accident, a toutefois indiqué dans la soirée l'agence fédérale d'enquête sur les accidents dans les transports (NTSB).

"Les premières données montrent que la vitesse du train Amtrak dépassait les 100 miles par heure (160 km/h) avant le déraillement", a indiqué mercredi l'agence sur son compte Twitter. Or la vitesse serait limitée à cet endroit à 80 km/h, selon le Wall Street Journal, qui cite l'agence ferroviaire fédérale.

Les secouristes recherchaient mercredi des survivants et des victimes de l'accident.

"C'est un désordre catastrophique absolu. Je n'ai jamais rien vu comme ça de ma vie"
Michael Nutter
Maire de Philadelphie

Cet accident a fait au moins six morts et 65 blessés, mais le bilan pourrait s'alourdir. SCe train effectuait la liaison très fréquentée Washington-New York. À mi-parcours, il a soudainement quitté la voie vers 21h30, heure locale. Les sept voitures du train et la locomotive ont été renversées, complètement ou en partie. Au moins l'une des voitures était broyée et renversée. Une large poutre métallique était enfoncée dans un autre wagon. Ces trains de la compagnie Amtrak ne sont pas équipés de ceintures de sécurité.

L'une des voitures n'était plus qu'un amas de métal. ©REUTERS

Des experts ont estimé que l'accident pourrait être dû à un défaut sur les rails ou une défaillance des roues. Lle maire a évoqué une "courbe" près du lieu du déraillement. Selon des témoins, le partie avant du train a commencé à vaciller alors qu'il prenait un tournant, et les autres voitures ont alors déraillé.

Le train régional 188 transportait 243 personnesDes passagers ont raconté des scènes de chaos, des téléphones et ordinateurs portables volant tout à coup à bord de leurvoiture, des passagères propulsées dans les porte-bagages. La plupart ont cependant pu quitter le train d'eux-mêmes.

©AFP

Une centaine de pompiers et membres des secours se sont immédiatement rendus sur place ainsi que quelque 200 policiers de Philadelphie. Ils ont poursuivi leurs recherches durant la nuit pour s'assurer qu'aucun blessé ne restait prisonnier du train. Des engins spéciaux ont dû être employés pour dégager certains passagers des voitures les plus endommagées.

"Je vais bien. J'aide les autres. Prions pour les blessés", a twitté un ancien membre de la chambre des Représentants, Patrick Murphy, qui se trouvait à bord du train.

Im on @Amtrak train that just crashed. Im ok. Helping others. Pray for those injured.— Patrick J. Murphy (@PatrickMurphyPA) 13 Mai 2015

L'ancien élu, qui était au restaurant, a estimé que le train devait rouler à une centaine de km/h quand il a déraillé et que les voitures du train se sont retournées. Certains blessés grièvement atteints ne pouvaient pas bouger. Il a twitté plusieurs photos de l'accident.

pic.twitter.com/5DvzVoo4ru— Patrick J. Murphy (@PatrickMurphyPA) 13 Mai 2015

pic.twitter.com/0gzeo9Kr39— Patrick J. Murphy (@PatrickMurphyPA) 13 Mai 2015

"Tout allait bien, et d'un seul coup nous nous sommes renversés"
Don Kelleher
Voyageur

"Tout s'est passé très vite", a raconté un autre passager, Jeremy Wladis. "Choc bruyant. De la fumée a rempli le train. les gens qui étaient capables de marcher ont essayé d'ouvrir la porte et ont grimpé à l'extérieur", poursuit une autre passagère, Janelle Richards. La journaliste de NBC News a d'ailleurs publié cette vidéo montrant des passagers évacuer le train.

Video I took moments after crash. People trying to open the door and get off the train. pic.twitter.com/fJ2bxXfmhG

La NTSB, l'agence fédérale chargée d'enquêter sur les accidents de transport, a indiqué qu'une équipe complète d'enquêteursavait été envoyée sur place.

©MFN

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés