Les "meilleurs chiffres financiers de la planète", vraiment?

La Réserve fédérale américaine publiera les résultats du deuxième trimestre 2018 ce vendredi à 14h30. ©Bloomberg

La croissance économique des Etats-Unis pourrait dépasser les 4% au deuxième trimestre. Un potentiel record seulement menacé par les tensions commerciales.

Cela faisait longtemps que les analystes et autres observateurs assidus de statistiques conjoncturelles n’avaient plus attendu avec autant d’impatience la publication du PIB américain. Ils auront tous les yeux rivés sur leur écran ce vendredi à 14h30 lorsque tombera la croissance du PIB américain au deuxième trimestre (en première estimation). C’est qu’elle pourrait dépasser les 4% en rythme annualisé, selon plusieurs économistes. Du jamais vu depuis 2014.

Mardi, le président américain, Donald Trump, s’est d’ailleurs fendu d’un tweet pour annoncer que l’économie des Etats-Unis allait "très bien" et évoquer les "meilleurs chiffres financiers de la planète", ce qui pourrait laisser penser qu’il avait déjà eu connaissance de la statistique.

Les économistes s’attendent à ce que le PIB américain ait été tiré par une hausse de la consommation des ménages et des investissements des entreprises, temporairement dopés par les baisses d’impôts de Trump. Certains pointaient également vers une hausse attendue des exportations de soja américain à destination de la Chine avant l’entrée en vigueur de droits chinois (en représailles à l’offensive commerciale menée par l’administration Trump). Jusqu’à ce que tombent les derniers chiffres de la balance commerciale US, jeudi après-midi. Le déficit commercial s’est en effet creusé de 5,5%, à 68,3 milliards de dollars, en juin. De quoi doucher les espoirs de certains quant aux performances du PIB américain.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés