Publicité
Publicité

Obama parle, les républicains fulminent

Le président américain Barack Obama a déclaré la guerre aux niches fiscales bénéficiant aux contribuables les plus aisés et a prôné le "made in USA" mardi lors du traditionnel discours sur l'état de l'Union qui a pris cette année une tournure éminemment politique à neuf mois de l'élection présidentielle. Eclipsé par une campagne à l'investiture républicaine riche en rebondissements et en joutes verbales, le candidat démocrate à sa propre succession a profité de ce rendez-vous politique annuel pour revenir sur le devant de la scène.