"Pas de droits sur l'auto si les constructeurs s'implantent aux USA"

©AFP

Les Etats-Unis comptent-ils toujours imposer des droits de douane de 20% aux constructeurs automobiles européens? Oui, sauf...

Les constructeurs automobiles étrangers pourront éviter d'être soumis à des droits de douane s'ils implantent des sites aux Etats-Unis, a déclaré le président américain, Donald Trump.

→ Ces déclarations ont permis à l'indice Stoxx de l'automobile européenne de réduire ses pertes.

→ L'action Daimler est brièvement passée en territoire positif avant de revenir dans le rouge (-0,14%).

Le 17 février dernier, le département du commerce avait remis au président américain son rapport relatif aux voitures et équipements automobiles européens. Le contenu de cette étude n'a pas été rendu public. Donald Trump avait 90 jours pour se prononcer, lui qui avait menacé, en juin, les voitures européennes importées aux Etats-Unis de droits de douane de 20%. Il devrait donc rendre sa position à la mi-mai.

"Je vais vous dire comment ça va finir: ils construiront leurs usines aux Etats-Unis et ils n'auront aucun droit de douane", a-t-il dit, dans un entretien à Fox Business Network.

Le mouvement haussier a cependant été bref car Trump a aussi dit dans le même entretien qu'il prévoyait de maintenir des droits de douane sur l'automobile européenne.

Le président américain a également déclaré qu'un accord commercial avec la Chine serait "probablement" conclu, ajoutant que le fait qu'il ait dit que les droits de douane sur les biens importés chinois devraient rester en vigueur un certain temps ne signifiait pas que les discussions se passaient mal.

→ Les négociateurs américains se rendront une nouvelle fois en Chine les 28 et 29 mars.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect