Révélations explosives sur les impôts de Trump

Le milliardaire républicain a payé seulement 750 dollars d'impôts fédéraux en 2016 et 2017. ©REUTERS

Une enquête du New York Times publie des informations sur 20 ans de déclarations fiscales de Donald Trump. Le président américain n'aurait payé que 750 dollars d'impôts fédéraux l'année de son élection.

 Le président américain Donald Trump a versé des montants extrêmement faibles en impôts sur le revenu ces dernières années, les lourdes pertes de ses entreprises ayant compensé des centaines de millions de dollars de revenus, selon le New York Times, citant des déclarations de revenus.

Le quotidien dit avoir obtenu des déclarations de revenus couvrant plus de deux décennies pour Donald Trump et des sociétés au sein de son empire. Il a précisé n'avoir aucune information sur les déclarations personnelles de revenus de Trump pour 2018 et 2019. 

"J'ai payé beaucoup, et j'ai payé beaucoup d'impôts sur le revenu au niveau de l'´État aussi, l'État de New York taxe beaucoup."
Donald Trump
Président américain

Le milliardaire républicain n'a payé que 750 dollars d'impôts fédéraux en 2016, l'année de son élection à la présidence des États-Unis. "Il n'a pas du tout payé d'impôt sur le revenu au cours de 10 des 15 années précédentes, en grande partie car il a déclaré plus de pertes d'argent que de gains", écrit le quotidien américain. Pourtant il a perçu 427,4 millions de dollars au cours de l'année 2018 pour son émission de télé-réalité et d'autres contrats de parrainage et accords de licence.

"Fake news […] Ce sont des informations bidon, totalement inventées", a réagi Trump lors d'une conférence de presse à la Maison-Blanche. "J'ai payé beaucoup, et j'ai payé beaucoup d'impôts sur le revenu au niveau de l'État aussi, l'État de New York taxe beaucoup."

Bataille judiciaire

Les déclarations fiscales de l'ex-magnat de l'immobilier devenu président et, actuellement, candidat à sa réélection à la présidentielle de novembre sont au coeur d'une bataille judiciaire, Donald Trump ayant toujours refusé de les publier contrairement à l'usage.

Contrairement à tous ses prédécesseurs depuis les années 1970, Donald Trump, dont le groupe familial n'est pas coté en bourse et qui a fait de sa fortune un argument de campagne, refuse de publier ses déclarations d'impôt et mène un combat judiciaire pour empêcher qu'elles soient dévoilées.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés