portrait

Sarah Cooper, humoriste: "Malheureusement, il faut que je remercie Trump"

Le confinement aura permis à Sarah Cooper de se lancer dans un nouveau concept du one-man show. Des vidéos qui ont des millions de vues sur TikTok.

Tout commence le jour où Sarah Cooper entend une énième énormité sortir de la bouche du Président des États-Unis. Lors d'une conférence de presse, ce dernier a l'excellente idée de proposer l'injection de désinfectant en remède à la pandémie de coronavirus. La comédienne, basée à Brooklyn et qui se produit généralement lors de spectacles en direct, décide alors de reprendre les propos de Trump et d'en faire sa toute première vidéo: "How to medical" ("Comment médicamenteux", en français). Un carton.

Le profil

1977: Naissance en Jamaïque

1980: Sa famille arrive aux États-Unis, à Rockville dans le Maryland

2014: Lancement du blog satirique The cooper review

2016: Publications de l'ouvrage "100 trucs infaillibles pour avoir l'air intelligent en réunion"

2018: Publication de l'ouvrage "Comment réussir dans un monde un peu machiste"

2021: Publication à venir de l'ouvrage "Comment gagner des amis et influencer les gens"

"Malheureusement, il faut que je remercie Trump, parce que ses discours sont d'un niveau comique incroyable", confie Sarah Cooper lors d'une interview. "Je crois que la raison pour laquelle les gens aiment mes vidéos, c'est que je ne me moque pas de lui, je présente juste ce qu'il dit avec le même sérieux que lui."

"How to medical" ("Comment médicamenteux"), la vidéo succès de Sarah Cooper

Avec une mère asmathique et une soeur infirmière, Sarah Cooper s'est rapidement posé la question du rôle de la comédie d'actualité en temps de crise. Ses vidéos tournées "maison" lui ont permis de s'adapter aux conditions de travail imposées par la pandémie de coronavirus. Elle s'est rapidement retrouvée sur un pied d'égalité avec les plus grands comiques du pays.

Comment devenir célèbre pendant une pandémie mondiale

Ces interprétations en play-back ont valu à la comédienne Sarah Cooper de devenir en quelques mois l'une des comiques les plus en vue du pays, applaudie par ses pairs, de Jerry Seinfeld à Ben Stiller. Elle incarne dorénavant l'anti-trumpisme sur les réseaux sociaux.

L'habit ne fait pas le moine

Sa recette? Reprendre les propos du président en play-back en caricaturant ses expressions faciales grâce à la technique du lip sync (synchronisation labiale en français). Les allocutions de Trump sont toujours très médiatisées pour leurs buzz. Mais une fois la tribune présidentielle retirée, les propos éructés par le Président peuvent prendre une autre dimension. "Quand vous voyez Trump et qu'il est derrière ce podium avec le sceau présidentiel, et qu'il y a des gens qui hochent la tête derrière lui, vous pourriez penser que ce qu'il dit a du sens. Mais une fois tout ça enlevé, vous entendez ce qui sort de sa bouche? Cela montre encore plus à quel point c'est ridicule," observe Sarah Cooper.

"Trump est un auteur comique génial, sans même le réaliser."
Sarah Cooper
Humoriste

Techno humoriste

Si Twitter est maintenant le terrain de jeu de l'humoriste, c'est avant tout grâce à l'application TikTok qu'elle doit sa notoriété. Sarah Cooper a su séduire un public jeune, adepte de garder un oeil sur ce qui se passe dans le monde tout en se divertissant. Elle surfe sur la vague des réseaux sociaux et compte sur le partage de vidéos pour la diffusion. Les intitulés de ses courtes vidéos moquent les erreurs grammaticales ou syntaxiques que peut faire le président, avec des titres comme "How to immigration policy" ("Comment la politique d'immigration" en français) ou "How to strong death totals" ("Comment beaucoup de morts" en français).

Du tout petit écran au petit écran

Dans les pas d'Alec Baldwin, célèbre imitateur de Trump dans le show télévisé "Saturday Night Live", Sarah Cooper est apparue dans des émissions à succès comme les "late-night shows" de Jimmy Fallon ou Ellen DeGeneres.

Une confiance sans faille

"De manière égoïste, j'ai toujours voulu être quelqu'un qui pouvait avancer dans la vie en pipeautant tout le monde. Vous savez, Trump a dupé tout le monde pour devenir l'homme le plus puissant du monde", explique t-elle lors d'une interview. L'imiter, affirme-t-elle, lui donne "l'impression d'avoir un peu de cette confiance" qu'elle aimerait voir chez "plus de femmes". Elle y compris.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés