Trump est "moralement inapte" à être président

©AFP

James Comey, l'ex-boss du FBI viré par le président, explique que Donald Trump est "moralement inapte" à être président des Etats-Unis. "Je ne crois pas à ces histoires selon lesquelles il serait mentalement déficient ou dans les premiers stades de la démence. Je ne crois pas qu'il soit médicalement inapte. Je crois qu'il est moralement inapte à être président."

Donald Trump a proféré une nouvelle bordée d'insultes à l'encontre de l'ancien directeur du FBI James Comey, qui dans une interview diffusée dans la soirée sur la chaîne de télévision ABC, a estimé que le président américain était "moralement inapte" à exercer ses fonctions. L'ex-patron du FBI, que Trump a limogé en mai 2017, est revenu au centre de l'actualité politique américaine depuis la publication, la semaine passée, d'extraits de ses mémoires à paraître ce mardi.

Dans "A Higher Loyalty, Truth, Lies and Leadership" ("Mensonges et vérités: Une loyauté à toute épreuve" dans sa version française), il compare notamment le président américain à un chef de clan mafieux. Dans une longue interview accordée à la chaîne ABC et diffusée dans son intégralité dimanche soir, l'ancien patron du FBI affirme que Trump est "moralement inapte" à exercer la fonction présidentielle et qu'il inflige des "dégâts considérables" aux normes institutionnelles américaines.

Je n'accorde aucun crédit à la thèse selon laquelle il serait mentalement incompétent ou aux premiers stade de la démence. Je ne pense pas qu'il soit médicalement inapte à être président, je pense qu'il est moralement inapte à être président.
James Coomey
Ex-directeur du FBI

Il évoque un homme "d'une intelligence supérieure à la moyenne". Cela a-t-il plu au président?  Avant même la diffusion de cette interview enregistrée, dont de premiers extraits avaient été portés à la connaissance du public, Trump avait pris les devants en se livrant à une nouvelle charge contre Comey sous la forme d'une volée de tweets.

"Le fuyant James Comey, un homme qui finit toujours mal et détraqué (il n'est pas intelligent!), restera comme LE PIRE directeur de l'histoire du FBI, de loin!", écrit-il ainsi dans l'un de ses cinq messages dominicaux visant directement l'ancien directeur du FBI. Vendredi déjà, au lendemain de la publication des premiers extraits du livre, il s'en était violemment pris à lui, le qualifiant d'"ordure" et de "menteur".

Notre président doit incarner le respect et adhérer aux valeurs qui sont au coeur de notre pays. La plus importante (de ces valeurs) étant la vérité. Ce président n'est pas capable de le faire.

Dans un tweet publié quelques heures avant la diffusion de l'interview, Comey a déclaré: "Mon livre porte sur la pratique éthique du pouvoir. Trois présidents figurent dans mon livre: deux contribuent à illustrer les valeurs qui sont au coeur d'une pratique éthique du pouvoir, un sert de contrepoint", ajoute Comey, numéro deux du département de la Justice sous George W. Bush et nommé à la tête du FBI par Barack Obama.

Trump avait limogé Comey en 2017 en mettant en cause la manière dont le FBI avait mené l'enquête sur l'usage illégal par la démocrate Hillary Clinton d'un serveur privé pour ses emails lorsqu'elle était secrétaire d'Etat. Le président a aussi fustigé l'enquête du FBI sur des soupçons de collusion entre l'équipe de Trump et des responsables russes pendant la campagne pour l'élection présidentielle de 2016.

En révélant avoir imaginé, avant l'élection de 2016, que la démocrate Hillary Clinton allait l'emporter, James Comey a énervé le président: Donald Trump a répondu à sa bête noire dans une série de tweets furieux. Dont:

"Il prenait ses décisions en pensant qu'elle allait gagner, et il voulait un travail. Raclure!"

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content