analyse

Trump, le Groenland et la guerre froide en Arctique

©REUTERS

Entre les Etats-Unis, la Russie et la Chine, la course à l'Arctique bat son plein.

Acheter le Groenland, ce serait "stratégiquement sympa". La déclaration de Donald Trump a pu passer pour farfelue, elle s'inscrit dans le contexte de guerre froide qui oppose les grandes puissance en Arctique. A la clé, outre la maîtrise stratégique de voies maritimes et de territoires, la présence d'hydrocarbures sous le l'océan et de minerais dans le sol groenlandais attise depuis longtemps les convoitises des Etats-Unis, de la Russie et de la Chine notamment.

Notre grand format pour comprendre les ressorts de cette Guerre froide en Arctique

©L'Echo


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect