Trump va-t-il s'en prendre au Japon?

©REUTERS

Le Japon est-il la prochaine cible de la politique commerciale de Donald Trump?

Le Japon pourrait être la prochaine cible de la politique protectionniste de Donald Trump, qui entend réduire le déficit commercial américain, observe le Wall Street Journal (WSJ), transmettant des commentaires du président.

Le locataire de la Maison-Blanche a appelé James Freeman, un éditorialiste du WSJ, pour le remercier de ses commentaires positifs sur l'économie et la politique économique de l'administration Trump. Mais il a aussi souligné que le président voulait toujours réduire l'écart entre les exportations et les importations de son pays.

"Il semblerait qu'il (Donald Trump) soit toujours ennuyé par les termes du commerce entre les Etats-Unis et le Japon", écrit James Freeman. Le locataire de la Maison-Blanche a certes décrit de "bonnes relations" avec le gouvernement japonais, mais il a ajouté: "Bien sûr, cela va s'arrêter dès que je leur aurai annoncé combien ils vont devoir payer."

56,6
milliards de dollars
Les Etats-Unis ont accusé un déficit commercial de 56,6 milliards de dollars avec le Japon, avec des exportations de 114,7 milliards et des importations de 171,3 milliards


Donald Trump, qui ne cesse de déplorer le déficit commercial des Etats-Unis avec ses partenaires commerciaux, a imposé des taxes douanières supplémentaires tous azimuts. Il compte forcer des pays comme la Chine à ouvrir davantage leur marché aux biens américains.

Et alors que James Freeman, comme de nombreux économistes, observe que les déficits commerciaux sont souvent le signe "d'une économie qui se porte bien, comme en ce moment" aux Etats-Unis, le président y voit un problème majeur pour la première puissance économique mondiale.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content