Un ancien élève tue 17 personnes dans un lycée de Floride

©Photo News

Un ancien élève d'un lycée de Floride a tué 17 personnes. Agé de 19 ans, il était armé d'un fusil d'assaut. Il avait été exclu du lycée pour raisons disciplinaires. Il a été arrêté sans faire de résistance.

Nikolas Cruz, 19 ans, a choisi la Saint-Valentin, la fête de l'amour, pour se rendre à Marjory Stoneman Douglas, son ancien lycée d'où il avait été expulsé, et ouvrir le feu avec un de ces fusils d'assaut AR-15 semi-automatiques, si répandus aux Etats-Unis.

→ La fusillade s'est produite peu avant la fin des cours au lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland, une localité située à 70 km environ au nord de Miami.

• Des images, filmées à l'intérieur d'une salle de classe pendant l'assaut sanglant probablement par un élève, donne une petite idée de la terreur qui s'est emparée de ce complexe scolaire qui compte près de 3.000 élèves. On y entend des coups de feu à cadence très rapprochée, caractéristiques d'un semi-automatique et on y voit des élèves prostrés sous leur bureau ou allongés en silence, tandis que des hurlements s'élèvent plus loin.

Le profil du tueur

La police n'a pour l'heure livré aucun motif, mais le portrait encore très en pointillés laissait poindre un adolescent à problèmes amateurs d'armes.

Selon un lycéen, Nicholas Cokes, Cruz était un "solitaire" qui avait quitté l'établissement il y a quelques mois pour emménager dans le nord de l'Etat après la mort de sa mère. Il aurait également fait une préparation militaire, selon des sources au Pentagone qui n'ont pas donné de détails. Un autre lycéen a souligné que le tireur connaissait parfaitement les lieux et les procédures de sécurité, mises en place dans toutes les écoles aux Etats-Unis, qui simulent régulièrement une intrusion armée pour préparer leurs élèves.

Nikolas Cruz avait posté sur les réseaux sociaux des messages "très alarmants", a souligné le shérif et des images sur Instagram présentées par plusieurs médias comme le compte du tireur montraient un homme au visage masqué coiffé d'une casquette ou d'un bonnet de l'armée de terre avec des couteaux ou encore l'image d'un fusil à pompe.

Réaction de Trump 

Le président américain a réagi sur Twitter, en présentant ses condoléances aux familles des victimes: "Mes prières et mes condoléances vont aux familles des victimes de la terrible fusillade en Floride. Aucun enfant, aucun enseignant ni personne d'autre ne devrait jamais se sentir en insécurité dans une école américaine."

Donald Trump a également ajouté, dans un second tweet, qu'il travaille à un renforcement de la loi le gouverneur Rick Scott. 

©Photo News

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés