USA/Cuba: nouvelle étape dans le réchauffement des relations

©REUTERS

Cuba est en passe de quitter la liste américaine des pays soutenant le terrorisme.

Le président américain Barak Obama a reçu une recommandation de son administration sur le retrait de Cuba de la liste des Etats soutenant le terrorisme, à la veille de l'ouverture d'un Sommet des Amériques historique auquel Cuba participera pour la première fois.

Pierre d'achoppement majeure dans le processus de réchauffement en cours depuis quatre mois entre La Havane et Washington, la présence de Cuba sur cette liste depuis 1982 a fait l'objet d'une recommandation formelle de retrait par le Département d'Etat, a annoncé  dans un communiqué Ben Cardin, démocrate le plus haut placé de la commission des Affaires étrangères du Sénat.

Ce premier pas d'un processus complexe qui devrait prendre plusieurs semaines "est une étape importante dans nos efforts pour forger une relation plus fructueuse avec Cuba", a annoncé le sénateur, alors que le Département d'Etat n'a pas révélé le contenu du document.

Avant de quitter la Jamaïque pour le Panama, où il est arrivé jeudi soir, Barack Obama avait indiqué que le Département d'Etat avait passé en revue la mention de Cuba sur cette liste, sans fournir plus de détails.

Figurer sur cette liste, qui comprend aussi le Soudan, la Syrie ou l'Iran, empêche notamment d'accéder au financement par des organismes internationaux.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés