Publicité
Publicité

Aux États-Unis, le Sénat valide un plan d'investissement de 3.500 milliards

Chuck Schumer, le chef des démocrates du Sénat, a indiqué que le montant devrait bientôt être débattu lors d'une résolution budgétaire au Congrès. ©Photo News

Les démocrates du Sénat ont annoncé mardi avoir validé un budget qui devrait permettre à Joe Biden d'atteindre l'ensemble des objectifs fixés dans son programme.

Le plan structurel du président américain Joe Biden, dont l’objectif est d'investir massivement dans les infrastructures, a reçu un sérieux coup de pouce des démocrates.

Les démocrates du Sénat se sont entendus sur un plan d'investissement à hauteur de 3.500 milliards de dollars, soit 2.970 milliards d'euros. "Nous sommes parvenus à un accord", a déclaré Chuck Schumer, chef de la majorité démocrate au Sénat, aux journalistes, après plus de deux heures de discussions à huis clos auxquelles ont participé des démocrates de la commission du budget du Sénat et des représentants de la Maison-Blanche.

Selon Chuck Schumer le montant devait bientôt être débattu lors d'une résolution budgétaire au Congrès, la Chambre haute des États-Unis.

Contourner le blocage républicain

L’accord marque une réelle avancée pour le Président américain. Dégagé mardi en fin de journée, le budget lui permettra d’acter l’ensemble des promesses qu'il a formulées, tant en matière de protection sociale que d'aide aux familles, cela sans le vote des républicains.

Si la résolution budgétaire venait à être adoptée par les deux Chambres, elle pourrait permettre aux démocrates de contourner le filibuster des républicains.

Et pour cause... Si la résolution budgétaire venait à être adoptée par, elle pourrait permettre aux démocrates de contourner le filibuster (l’obstruction parlementaire visant à retarder le plus possible l'adoption d'une loi) des républicains.

Le procédé serait alors semblable à celui appliqué en mars dernier, le paquet d'aides à la pandémie de 1.900 milliards de dollars du président en mars.

Un projet bipartisan

Le chef des démocrates du Sénat a insisté sur l'ampleur de ce projet. "Vous ajoutez cela aux 600 milliards de dollars du plan bipartisan et vous arrivez à 4.100 milliards de dollars, ce qui est très, très proche de ce que le président Biden nous a demandé", a déclaré Chuck Schumer.

Chuck Schumer faisait référence au projet de loi distinct et bipartisan, portant sur les infrastructures, d'un montant total de 1.200 milliards de dollars, dont près de 600 milliards de dollars de nouvelles dépenses.

Ce projet de loi financerait la reconstruction de routes, de ponts et d'autres infrastructures traditionnelles, ainsi que le déploiement de l'internet haut débit dans de nombreuses régions rurales des États-Unis.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés