USA: les créations d'emplois nettement inférieures aux attentes

©Bloomberg

Le mois dernier, le nombre de créations d'emplois aux Etats-Unis s'est élevé à 75.000 unités. Les attentes des économistes se situaient autour de 180.000 emplois créés. Le taux de chômage est resté inchangé à 3,6%.

Les créations d'emplois aux Etats-Unis ont été très inférieures aux attentes en mai, les employeurs mettant un frein à l'embauche face aux incertitudes sur l'économie mondiale et sur les effets de la guerre commerciale. La première économie du monde n'a créé que 75.000 emplois au mois de mai là où les analystes s'attendaient à au moins 180.000 créations d'emplois.

Avril révisé à la baisse

La chute s'est ressentie en particulier dans la santé, l'éducation et la construction. Qui plus est, le nombre de créations d'emplois en avril a été également révisé à la baisse de 39.000 à 224.000 seulement.

Ce chiffre tombe ainsi sous le seuil des 100.000 créations d'emplois mensuelles jugées nécessaires pour absorber la croissance de la population en âge de travailler.

Le seul secteur manufacturier, le plus exposé à l'impact des tensions commerciales actuelles entre les Etats-Unis d'une part, la Chine et le Mexique d'autre part, n'a créé que 3.000 emplois en mai, soit 2.000 de moins qu'anticipé, après 4.000 en avril.

La rémunération horaire moyenne a augmenté de six cents, soit 0,2% en mai comme en avril, mais sa progression sur un an a ralenti à 3,1% après 3,2%. Le marché tablait sur une progression de 0,3% d'un mois sur l'autre et de 3,2% en rythme annuel. Cette modération salariale, si elle se confirmait, pourrait compromettre la remontée de l'inflation aux Etats-Unis vers l'objectif de 2% de la Réserve fédérale.

En revanche, le taux de chômage est resté inchangé à 3,6%, comme en avril. C'est son plus bas niveau depuis décembre 1969.

 

 



Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés