Publicité

MBO, un concept à succès

Le rachat d'une entreprise ou Management Buy Out est un procédé qui se développe de plus en plus en Europe. Pour atteindre son but ultime,il y a 6 conditions essentielles à respecter. Quelles sont ces clés ?

(l'écho/Ichec-Entreprises) - Le management buy out (MBO), c'est le rachat d'une entreprise par son management, le plus souvent avec l'aide de partenaires financiers. Ce mode de transmission d'entreprises s'est largement développé en Europe.

Constitution

Une société holding est formée en vue de procéder à l'acquisition de la société qui fait l'objet du MBO. Le financement de cette société holding provient principalement des fonds de private equity pour les fonds propres et des banques pour la dette. D'autres instruments financiers hybrides, mélangeant dette et fonds propres, sont apparus plus récemment dans le cadre d'opérations de taille importante.

Les clés de la réussite

  • un management efficace
  • un business solide
  • des perspectives de sortie
  • un vendeur disposé à vendre à un prix raisonnable
  • une structure financière adéquate.
  • le moment optimal

un management efficace

C'est la condition sine qua non. Afin d'accélérer le déroulement il fait que la direction locale maîtrise tous les aspects de la gestion et qu'elle ait la compétence pour la gérer de façon indépendante de son précédent actionnaire. Il faut en outre qu'elle ait une vision claire d'une croissance future de l'activité.

un business solide

Afin de pouvoir dégager un cash-flow stable qui permet d'assurer le service de la dette et d'assurer la croissance des profits. Une forte position compétitive dans une industrie stable ou en croissance, une diversification des services ou produits, une faible dépendance à l'un ou l'autre client ou fournisseur ainsi qu'un endettement limité sont aussi des éléments favorables à la réalisation d'un MBO.

des perspectives de sortie

A la sortie de l'opération de MBO, tant les prêteurs que les investisseurs doivent être remboursés. La banque qui fournit la dette principale, souhaitera être remboursée tout au long de l'opération de 5 à 7 ans. Par contre, ce n'est qu'à la sortie que les investisseurs retrouveront le capital investi et la plus-value escomptée.

Les différentes possibilités de sortie sont: une vente de la société à un acteur stratégique, une cotation sur un marché boursier, la reprise de la société par le management dans le cadre d'un «secondary buy out».

Se faire assister par un bureau d'avocats ou bureau spécialisé

Le management gagne à se faire assister par un conseiller financier et un juriste pour gérer notamment cet aspect délicat de l'opération. En effet, si le management parvient à négocier une fourchette de prix avec le vendeur, il peut alors choisir le partenaire financier qui lui convient le mieux. Si ce n'est pas le cas, ce choix reviendra plutôt au vendeur qui en tirera l'avantage financier.

une structure financière adéquate

Il convient d'atteindre un juste équilibre entre un prix correct pour le vendeur, un rendement attractif pour les investisseurs, un niveau de participation motivant pour les managers et une structure financière saine aux yeux des banquiers. Veillez donc à reprendre le moins de crédits ouverts sans quoi les banques pourraient se retourner après l'opération de MBO.

Le choix du moment

La période idéale pour une MBO est la période de clôture de l'exercice fiscal. C'est à ce moment qu'on a la meilleure visibilité: les employés ont négocié leur salaire, les clients ont renouvelé leur confiance pour l'année suivante,...

Une bulle en perspective?

En 2006, l'activité mondiale en matière de fusions et acquisitions a atteint un record de 3,8 trillions USD. De ce montant, les opérations initiées par les fonds de private equity se sont élèvees à 758 milliards USD dont 300 milliards USD ont été levés auprès des investisseurs institutionnels. C'est dire combien les liquidités sont disponibles pour les opérations de leveraged buy out.

Le nombre d'entreprises qui changeront de mains en Belgique dans les 15 années à venir et l'abondance des fonds disponibles laissent présager encore un développement important du nombre de MBO.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés