20 millions d'euros pour aromatiser l'eau de Chaudfontaine

Des produits moins sucrés, des bouteilles recyclées: Chaudfontaine annonce un investissement de 20 millions d'euros dans l'installation d'une nouvelle ligne de production et d'une siroperie. Pour les embauches, on verra plus tard.

Chaudfontaine investit. Le spécialiste belge de l'eau minérale, propriété de Coca-Cola depuis 2003, annonce le lancement d'une nouvelle ligne aseptique d'une capacité de 36.000 bouteilles/heure et d'une siroperie. L'entreprise investit pour la cause 20 millions d'euros. 

"L'innovation est au coeur de la stratégie de Chaudfontaine pour mieux répondre aux attentes des consommateurs à la recherche de boissons naturelles proposées dans des emballages différents et contenant moins de sucre", souligne l'entreprise dans un communiqué. Chaudfontaine va donc renforcer son offre avec deux nouvelles boissons:

• la Chaudfontaine Fusion non pétillante, une boisson à base d'arômes naturels (citron & citron vert, pastèque & melon, concombre et menthe); 
• la Chaudfontaine Sensation, une boisson légèrement pétillante combinée à des jus de fruits (citron & citronnelle, citron vert & mûres, abricot & fleur de sureau).

"Notre objectif est de doper la production de l'usine avec de nouveaux produits qui attirent le public. Il y a quatre ans, nous avons lancé Chaudfontaine Fusion, et le succès est au rendez-vous puisque les ventes ont augmenté de 45 % en 2018", explique Etienne Gossart, directeur de Coca-Cola European Partners Belgique et Luxembourg.

Pas d'embauches massives

Le responsable de Coca-Cola refuse de dévoiler les objectifs de production de la nouvelle ligne de production. Il n'est pas plus disert sur les perspectives d'embauches éventuelles. Celles-ci ne devraient pas être massives, la ligne de production étant entièrement automatisée. "La ligne aseptique nécessitant un bagage technique conséquent, nous avons déjà engagé un collaborateur spécialisé. Pour le reste, nous adapterons les effectifs en fonction du niveau de production", dit Etienne Gossart. 

Nous serons donc les premiers à offrir un assortiment à 100% recyclé puisqu'un tiers environ de notre production est constitué de bouteilles en verre réutilisées une cinquantaine de fois.
Etienne Gossart
Directeur de Coca-Cola European Partners Belgique et Luxembourg

Autre nouveauté: d'ici fin 2019, toutes les bouteilles de Chaudfontaine seront en plastique 100% recyclé (à l'exception du bouchon et des étiquettes). Il en sera de même pour les films d'emballage. À cette heure, les bouteilles de Chaudfontaine contiennent 50% de plastique recyclé et 15% de plastique végétal.

"Nous serons donc les premiers à offrir un assortiment à 100% recyclé puisqu'un tiers environ de notre production est constitué de bouteilles en verre réutilisées une cinquantaine de fois", souligne le patron de Coca-Cola European Partners Belgique et Luxembourg.

©document Chaudfontaine

Déjà plus de 147 millions d'euros investis

La direction se targue par ailleurs d'avoir déjà investi plus de 147 millions d'euros dans le site d'embouteillage depuis 2003. L'investissement qui vient d'être libéré est un des plus importants de la multinationale dans l'unité liégeoise. "C'est donc un nouvel exemple qui montre que Chaudfontaine continue à investir dans son ancrage local à long terme."

Rappelons que le site d'embouteillage de Chaudfontaine est un des sites de production du groupe Coca-Cola. Quant aux produits de la marque Chaudfontaine, ils sont dans le giron de Minute Maid Juice, filiale de Coca-Cola.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect