Burger King grille la concurrence et lance son Whooper végé

©AFP

La chaîne de restauration rapide, connue pour ses juteux burgers de bœuf, s’allie au producteur de substituts de viande Impossible Foods pour commercialiser un burger végétal. Objectif: coiffer les concurrents et attirer de nouveaux clients.

L’Impossible Whooper - c’est son nom – est comme n’importe quel Whopper classique grillé à la flamme, garni de tomates, de laitue, d’une pointe de mayonnaise et de ketchup, de cornichons et d’oignons. Mais, et la différence est de taille, il ne contient aucune viande. La chaîne de restauration rapide Burger King, qui appartient à Restaurant Brands International, a conclu un partenariat avec la star américaine de la Foodtech, Impossible Foods, afin de proposer une version à base de plantes de son célèbre burger.

Ce mouvement souligne la volonté de Burger King de prendre de vitesse la concurrence alors que la demande en substituts de viande ne cesse de croître.

Les premiers tests ont débuté dans une petite soixantaine de restaurants de la région de Saint-Louis. Contrairement à McDonald’s, la marque est un "adopteur précoce" des produits à base de plantes et propose déjà des pâtes végétariennes avec Kellogg’s. Impossible Foods va plus loin encore puisqu’elle "imite" (couleur, goût, odeur ...) la viande grâce à un ingrédient magique: l'hème, un élément constitutif de l'hémoglobine.

Toujours plus de clients

Si Burger King se lance dans le végétarien, n’y voyez surtout aucune considération écologique ou liée à la cause animale. Ce mouvement souligne surtout la volonté de la chaîne de prendre de vitesse la concurrence alors que la demande en substituts de viande ne cesse de croître.

Jusqu’à présent, ce nouveau relais de croissance reste encore peu exploité par les acteurs de la restauration rapide, mais cela pourrait changer avec l’augmentation de la demande des consommateurs pour ce type de produits.

Augmentation de capital?

"Tout capital qui serait éventuellement levé sera utilisé pour accroître la capacité de production d’Impossible Foods."
David Lee
Directeur financier d'Impossible Foods

La start-up Impossible Foods vend ses hamburgers sans viande dans les restaurants depuis 2016, notamment chez Momofuku Nishi de David Chang à New York et chez Jardiniere à San Francisco, mais également dans les restaurants de burger haut de gamme comme Umami Burger et Bareburger. Elle ambitionne de vendre également ses produits dans les épiceries.

Impossible Foods s'est également avéré populaire auprès des investisseurs, à hauteur d'environ 400 millions de dollars en financement, selon CB Insights. Parmi ses principaux bailleurs de fonds - Bill Gates et Google Ventures.

Selon son directeur financier, David Lee, la demande des consommateurs a depuis longtemps dépassé les attentes. "Nous efforçons de répondre le mieux possible à cette demande", a-t-il commenté, ajoutant que "tout capital qui serait éventuellement levé sera utilisé pour accroître la capacité de production d’Impossible Foods".

Il n’y a pas que les géants du fast food qui innovent. La chaîne belge de burgers gourmet The Huggy’s Bar vient elle aussi de lancer un produit alternatif destiné aux clients soucieux de diminuer leur consommation de viande.

Conçu par la firme américaine Beyond Meat, le Beyond Burger est un substitut de viande 100% vegan composé exclusivement de plantes, ayant la même texture et le même goût qu’un burger de bœuf. Huggy’s bar présente le produit comme une "exclusivité mondiale", le "burger du futur".

Lancée en 2012 à Liège, la chaîne compte 10 restaurants en Wallonie et à Bruxelles. Elle compte en ouvrir un onzième fin 2019 à Namur. J.-F.S.


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect