Crainte de pertes d'emplois à la brasserie de Hoegaarden

©Lieven Van Assche

Une partie de la production va quitter la brasserie de Hoegaarden, direction la Chine mais aussi le Vietnam. De ce fait, le site ne travaillera plus sept jours sur sept.

Les craintes sont grandes au sein du personnel du brasseur de bières blanches Hoegaarden, marque du groupe AB InBev . Depuis des années, la période estivale est synonyme d'intense productivité avec une usine qui fonctionne 24/24h et 7/7j. Pour répondre à la demande, le brasseur engage aussi à cette période. Mais cette année, les choses s'annoncent différemment. Dès le 1er juin, les sept jours de production seront réduits à cinq.

Pour Kris Vanautgaarden, CSC, c'est un changement radical. "Ces dernières années, nous travaillons sept jours par semaine, et ce de janvier à août. L'été est en effet une grosse saison."

Cette réduction de la production est la conséquence du déménagement d'une partie de la fabrication vers la Chine . AB InBev y a ouvert l'an dernier le plus grand brasseur d'Asie, un investissement de quelque 357 millions d'euros. La bière de Hoegaarden destinée au marché chinois y sera désormais produite.

"Brasser en Chine nous permet d'être plus flexibles face à la demande locale et d'approvisionner plus vite les supermarchés", explique un porte-parole d'AB InBev."Jusqu'à présent, nous exportions la production de six jours." On apprend également que la bière blanche sera aussi désormais brassée au Vietnam où la bière est également très populaire. "Nous voulons cette année encore commencer la production  au Vietnam," indique Graig Maclean, responsable commercial d'AB InBev en Asie du Sud-Est.
Le groupe dispose au Vietnam deux usines dont une flambant neuve. Il faut dire qu'en absorbant SAB Miller, le groupe avait intégré un brasseur local.   

Chez AB InBev, on se refuse toutefois à quantifier le volume de production qui sera ainsi perdu à Hoegaarden.

Il est vrai que le site belge produit d'année en année de plus en plus pour l'exportation. En Belgique, la consommation de la Blanche a chuté, là où elle progresse à l'étranger. 

"Alors qu'AB InBev vise une production plus locale, le personnel s'interroge sur son avenir dans la brasserie", explique  Kris Vanautgaarden. Les salariés ont le sentiment de revenir 12 ans en arrière, lorsque le site a été fermé et la production délocalisée à Jupille. La direction avait ensuite fait machine arrière avec certes deux semaines de production rabotées sur le calendrier. "Nous craignons que les contrats intérimaires soient bientôt terminés." Ces salariés avaient pourtant reçu auparavant le signal qu'ils allaient recevoir un contrat fixe. Le signal semble avoir changé.

→ L'usine emploie quelque 170 personnes.

Interrogée, la direction d'AB InBev avance que la production évolue de manière constante. "Cela peut avoir des conséquences sur le volume produit à Hoegaarden. Des plans concrets ou des déclarations sur ce sujet ne sont pas à l'ordre du jour."

Elle ajoute que le site a davantage engagé ces dernières années et que des investissements ont été effectué pour agrandir la brasserie.

Une brasserie géante en Chine

Avec sa méga brasserie en Chine, AB InBev espère pouvoir poursuivre son développement sur le marché chinois; un marché énorme avec une consommation annuelle de 250 millions d'hectolitres.

Dotée de technologies de pointe, la nouvelle usine, construite en un temps record, est en mesure de produire 160.000 canettes par heure, une cadence deux fois supérieure à celle des lignes de production actuelles.

L'usine de Putian est en outre dotée d'innovations technologiques telles qu'un scanning à vitesse rapide et un système de détection automatique d'anomalies dans la production. AB InBev a par ailleurs installé des panneaux photovoltaïques, et la consommation d'eau est limitée grâce à des "procédés durables".

Le tourisme de la bière n'est pas oublié avec un espace de dégustation en plein air et une brasserie artisanale permettant aux visiteurs de voir comment les bières sont brassées.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content