Duvel Moortgat investit 5 millions dans un labo de recherche

©Debby Termonia

Le brasseur belge Duvel Moortgat souhaite, grâce à un nouvel équipement dans un labo de recherche, affiner ses connaissances en termes de maturation dans des fûts de bois et découvrir de nouveaux processus de productions afin de développer de nouvelles recettes.

"La bière existe depuis longtemps, mais il existe encore de nombreuses inconnues dans le domaine. Les brasseurs se posent encore beaucoup de questions", estime Scott Britton, responsable de la recherche et du développement chez Duvel Moortgat.

Pour répondre à certaines de ces questions, le brasseur a ouvert un nouveau laboratoire de recherche et une microbrasserie de 1.000 litres il y a quelques mois. Le tout pour quelque 5 millions d'euros.  

Grâce à ces nouvelles installations, Duvel Moortgat veut tenter de mieux comprendre la complexité des arômes et des houblons (pour le développement de bières IPA), de prolonger la durée de conservation de la bière et d'en savoir un peu plus sur le processus de maturation dans des fûts en bois. "Avec des fûts en bois, des saveurs spéciales se développent et grâce à notre nouvel équipement, nous pourrons suivre ce processus avec précision", indique Scott Britton.

Dans la microbrasserie, le brasseur belge compte produire des bières en petites quantités et tester de nouvelles recettes.

Avec des fûts en bois, des saveurs spéciales se développent et grâce à notre nouvel équipement, nous pourrons suivre ce processus avec précision.
Scott Britton
responsable de la recherche et du développement chez Duvel Moortgat

Duvel Moortgat possède un vaste portefeuille de marques comprenant notamment Duvel, Vedett, La Chouffe, De Koninck, Liefmans, Ommegang et Bel-Pils. La société possède également des brasseries aux États-Unis, aux Pays-Bas et en Italie. L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 454 millions d’euros et un résultat brut d’exploitation de 134 millions d’euros l’année dernière.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect