La famille actionnaire de Duvel Moortgat plus riche depuis sa sortie de Bourse

Michel Moortgat, CEO de Duvel Moortgat ©IMAGEGLOBE

La famille propriétaire du groupe brassicole s'est enrichie ces six dernières années, soit depuis son retrait de la Bourse. Elle a vu sa richesse gonfler de 200 millions d'euros.

Début 2013, Duvel Moortgat disparaissait des écrans boursiers après 14 années de cotation sur le marché bruxellois. Depuis, le groupe brassicole est dans les mains de quatre actionnaires familiaux:


• Michel Moortgat (CEO); 
• Philippe Moortgat;
• Bernard Moortgat;  
• Veerle Baert-Moortgat.

En sortant les calculettes, on se rend compte que, depuis 2013, ces actionnaires se sont partagé la somme de 200 millions d'euros en dividendes. Il est en effet question d'un super dividende de 92,5 millions d'euros que la famille, elle-même, avait versé à la sortie de la Bourse, ajouté à des dividendes attribués les autres années.

Le super dividende a permis de rembourser les prêts contractés par les quatre actionnaires pour financer la sortie de Bourse. Pour 2018, ils ont perçu un dividende de 25 millions d'euros.

De record en record

Même loin des marchés financiers, Duvel Moortgat continue de bien performer. L'an dernier, le groupe a atteint un chiffre d'affaires record de 454 millions d'euros (+6%). L'Ebitda a, lui, grimpé de 3,5% à 134,3 millions d'euros sans qu'aucune explication soit avancée à cette croissance.

Côté investissement aussi, le groupe ne met guère le pied sur le frein avec 51 millions d'euros investis. Il y a eu l'usine d'embouteillage et la finalisation de la cave de fermentation aux États-Unis, l'usine de remplissage en Italie et le laboratoire d'une nouvelle usine pilote en Belgique (à Puurs).

Par ailleurs, alors que le succès mondial des brasseries artisanales pèse sur la demande du houblon, Duvel Moortgat s'est assuré d'un approvisionnement constant en concluant des contrats directs et indirects jusqu'à la récolte 2026. Ces accords visent principalement le houblon slovène et tchèque, mais des contrats supplémentaires ont aussi été conclus aux États-Unis.   

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect