Les sites belges de Coca-Cola bloqués par une grève

©AFP

Face au blocage des négociations liées à la restructuration annoncée en janvier, les syndicats bloquent les sites de Coca-Cola en Belgique. Deux sites sont en effet appelés à fermer avec des emplois perdus et transférés.

"Holidays are coming" chez Coca-Cola, mais ce mercredi ce sont surtout les tensions sociales qui font leur retour. Les sites de distribution de Gand, Anvers, Hasselt, Heppignies et Chaudfontaine de la multinationale sont bloqués.

"Coca-Cola subit une énième restructuration et les syndicats n’ont jusqu’à présent pu obtenir aucune garantie d’emploi", lit-on dans un communiqué du SETCa. Les syndicats dénoncent le blocage des négociations liées à la restructuration annoncée au début de l'année.

"Lors d'une rencontre avec la direction la semaine dernière, toutes les parties sont restées sur leur position et il n'y a pas eu d'ouverture de la part de la direction", a indiqué Anita Van Hoof, SETCa.

Les exigences

Après 27 réorganisations chez Coca-Cola, il est évident qu’aucun travailleur n’est sûr de son emploi.

Que veulent les représentants du personnel?

• Une sécurité d’emploi pour le futur,

• La possibilité de bénéficier du futur plan social s'il devait y avoir des changements dans les conditions de travail après cette réorganisation,

• Refus de voir les travailleurs actuels et futurs bénéficier d'un statut raboté,

• Un bon plan social pour les travailleurs qui sont victimes de la réorganisation.

"Après 27 réorganisations chez Coca-Cola, il est évident qu’aucun travailleur n’est sûr de son emploi." Pour les syndicats, la balle est désormais dans le camp de la direction.

La direction se dit "surprise" par ces actions qui bloquent la livraison des commandes aux clients. "Les syndicats ont quitté la table des négociations la semaine dernière et nous avions alors entamé un processus de recherche d'un médiateur indépendant pour une prochaine réunion en janvier", ajoute Eva Lefevre, porte-parole de Coca-Cola European Partners, embouteilleur de la marque en Belgique.

Fermetures et emplois

En janvier, Coca-Cola avait annoncé en Belgique, la fermeture de sites de distribution d'Hasselt et d'Heppignies qui ne sont pas reliés à un site de production comme les autres sites. La mesure touche 132 emplois, dont 123 se traduiraient par des transferts vers d'autres sites.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés