Weight Watchers pèse sur la famille Tiense Suiker

La célèbre vedette de télévision Oprah Winfrey est également actionnaire de WW. ©REUTERS

Les mauvais résultats et les perspectives de WW (ex-Weight Watchers) font plonger d'un tiers le cours de Bourse de l'enseigne pionnière des programmes de régime.

WW - le nouveau nom de Weight Watchers - a annoncé mardi soir un bénéfice par action de 46 centimes de dollars, alors que les analystes avaient anticipé 60 centimes par action. Le chiffre d'affaires trimestriel est de 330 millions de dollars, alors que les experts s'attendaient à 347 millions de dollars.

111
millions
Avec la claque boursière que se prend WW, la valeur des intérêts de la holding luxembourgeoise Artal est passée de 437 millions de dollars lundi soir à 326 millions de dollars ce mercredi - soit 111 millions de dollars de moins.

Les perspectives de WW sont également inférieures aux attentes de Wall Street. Le groupe s'attend à une baisse du nombre de ses affiliés, un chiffre d'affaires de 1,4 milliard de dollars et un bénéfice par action de 1,25 à 1,5 dollar. Les analystes ont avancé respectivement 1,7 milliard et 3,36 dollars.

Pour inverser la tendance, WW veut mettre l'accent sur la santé et le bien-être plutôt que sur les produits et traitements amaigrissants. Le changement de nom l'année dernière fait d'ailleurs partie de cette stratégie. La vedette de la télévision Oprah Winfrey jouera également un rôle important dans ce repositionnement.

Claque boursière

Ces faibles résultats ont un impact sur le marché boursier. Le cours de l'action WW perdait plus de 30% à l'ouverture de Wall Street ce mercredi. En conséquence, la valeur de la participation de la holding luxembourgeoise Artal est passée de 437 millions de dollars lundi soir à 281 millions de dollars ce mercredi - soit environ 150 millions de dollars de moins.

Ce n'est pas la première fois que l'action WW est durement touchée. En novembre, après le faible troisième trimestre, le cours de l'action du groupe avait déjà chuté de 30%.

Suiker

La famille d'entrepreneurs belge Wittouck, ancienne actionnaire de Tiense Suiker, a acheté Weight Watchers il y a vingt ans pour 700 millions de dollars avec la famille Ullens de Schooten. Elle était également au capital du groupe sucrier belge, qui a ensuite été vendu à Südzucker pour près d'1 milliard d'euros.

En 2001, le groupe pionnier des programmes de régime a été introduit à la Bourse de New York. Artal, la société d'investissement des deux familles belges, a conservé une participation importante. Entre-temps, Eric Wittouck a racheté son partenaire familial, rapporte De Rijkste Belgen.

L'importance d'Artal dans Weight Watchers a été progressivement réduite ces dernières années. En août, la société d'investissement a vendu 6 millions d'actions - WW était encore cotée à près de 80 dollars. Avec 22,3 %, Artal reste toutefois le premier actionnaire. Le deuxième n'est autre que la célèbre vedette de télévision Oprah Winfrey (8,09 %).

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content