AB InBev à la conquête du Mexique et de l'Asie

En juin prochain, le géant de la bière gérera quatre marques globales: Budweiser, Stella, Beck’s et Corona. Après le Mexique, il poursuivra son expansion en Asie: Chine, Vietnam, Inde...

Le géant brassicole belgo-brésilien AB InBev poursuit sa conquête du monde à marche accélérée. Après le feu vert des autorités nord-américaines donné lundi, l’acquisition des 50% du capital qu’’il ne possède pas encore dans le brasseur mexicain Grupo Modelo sera finalisée "dans quatre à six semaines". Son CEO Carlos Brito l’a annoncé mercredi en marge de l’assemblée générale des actionnaires du groupe de Leuven.

"Et après le Mexique, à qui le tour?" a demandé en substance un actionnaire. "Pour l’instant, nous sommes entièrement concentrés sur la transaction Modelo, a répondu le CEO. Il reste encore quelques étapes au niveau corporate, avant le ‘closing’ d’ici juin. Ensuite nous nous attacherons à générer les synergies au Mexique, qui est le quatrième marché brassicole en termes de profitabilité. Quant à la deuxième intention liée à cette transaction, elle consiste à développer la marque Corona à l’international, hors Etats-Unis. Pour le reste, 99% de nos efforts et de nos ressources sont consacrés à la croissance organique. Nous ne ressentons pas le besoin de faire davantage pour le moment, mais comme chaque année, nous continuons d’examiner si des opportunités se présentent. En Chine, un grand mouvement de consolidation est en cours. Nous sommes actifs là-bas, nos concurrents aussi."

En Chine, AB InBev, qui est déjà devenu le troisième brasseur "local", étend progressivement sa couverture de la côte vers l’intérieur des terres à coup d’acquisitions et de construction de nouvelles brasseries. Le brasseur a aussi indiqué hier qu’il lorgnait les marchés indien vietnamien. "Nous développons une très petite activité en Inde et nous construirons l’an prochain notre première brasserie au Vietnam", a dit Carlos Brito.

Le Vietnam est "un marché très intéressant", où "les marques globales présentent beaucoup d’attrait aux yeux des consommateurs". Bref, "après la Chine, le Vietnam est une destination naturelle pour nous", a déclaré Carlos Brito. Au-delà de l’Asie, a-t-il ajouté, via la marque Corona le groupe touchera également les marchés australien et néo-zélandais.

Corona complémentaire

Corona viendra enrichir le portefeuille de marques globales d’AB InBev qui comprend déjà Budweiser, Stella Artois et Beck’s. Ces quatre marques "ne vont pas se ranger les unes au-dessus des autres mais seront complémentaires", a souligné le CEO. "Nous ferons avec Corona le même travail que nous avons entrepris avec Budweiser (depuis la reprise d’Anheuser-Busch): alors que jusqu’en 2008 cette marque affichait une décroissance à l’international, elle progresse depuis de 5 à 7% par an (+6% l’an dernier). Corona est une marque prestigieuse, pour laquelle nous pouvons faire plus avec nos systèmes et nos réseaux de distribution."

"Nous avons quelques idées pour Modelo et beaucoup d’idées pour Corona", a encore souligné Brito. Ce qui fait une jolie conclusion.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés