Publicité
Publicité

AB InBev dope son dividende, le bonus du CEO chute de 70%

Carlos Brito, CEO d'AB Inbev. ©BELGIAN_FREELANCE

Le numéro un mondial de la bière qui va lancer un programme de rachat d'actions propres a vu son bénéfice 2014 grimper de 11,7%. Le dividende total atteint 3 euros par action, un bond de 46%

AB InBev a vu son chiffre d’affaires progresser de 6% en 2014 à 47,06 milliards de dollars et de 7,5% lors du dernier trimestre à 12,02 milliards. En termes de volumes, cela représente, en 2014, une hausse de 0,6% de croissance interne à 458,8 millions d'hectolitres dont 0,5% pour les bières et 1,6% pour le non bière. La croissance globale atteint 2,9%.

De son côté, l’Ebitda affiche une progression de 6,6% à 18,54 milliards de dollars. Sa marge s’améliore de 25 points de base 39,4%, stimulée par une solide performance des produits et ce malgré une hausse des investissements commerciaux et de marketing destinés à développer nos marques à long terme, explique le numéro un mondial de la bière.

Un million d'euros
Le bonus de Carlos Brito pour 2014 s'élève à un million d'euros. Une chute de 70% par rapport aux 3,29 millions de 2013.

Au 4ème trimestre, l'Ebitda s'établit à 5,06 milliards de dollars (+5,6%) là où le consensus des analystes établi par Bloomberg attendait 5,27 milliards. Ce qui explique sans doute le recul du titre en matinée.

Au niveau des charges financières, le bilan est également positif avec un total de 1,83 milliard de dollars contre 2,49 milliards un an plus tôt.

Dividende total de 3 euros

Au final, AB InBev dégage un bénéfice net de 8,87 milliards de dollars, en hausse de 11,7% ce qui est supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur 8,64 milliards. La bénéfice par action passe, lui, de 4,91 dollars à 5,43 dollars (+10,6%).

La brasseur compte distribuer un dividende final de 2 euros par action. Ajouté au dividende intérimaire de 1 euro déjà distribué, cela représente un total de 3 euros par action. Par rapport à l’exercice précédent, cela représente un bond de 46%. L'an dernier, le dividende avait déjà été augmenté de 21%.

Comme certains analystes financiers le pressentaient, le groupe brassicole va bel et bien lancer un programme de rachat d’actions propres pour un montant de un milliard de dollars. Ce programme qui sera mis en œuvre dans le courant de cette année.a comme objectif d’utiliser les actions acquises pour remplir divers engagements d’attribution d’actions selon le plan d’actionnariat, précise AB InBev.

Zones géographiques

Voici quelques chiffres en liées aux principales zones géographiques où  les groupe est le plus actif :

  • Etats-Unis : les produits par hectolitres (bières uniquement) ont enregistré une hausse de 1,7 % au cours de l’exercice 2014 et de 2,1 % pendant le trimestre. L’Ebitda a chuté de 1,4 % pour atteindre 6,03 milliards de dollars..
  • Mexique : les volumes totaux en hectolitres ont augmenté de 1,6% et les produits de 5,7% à 4,62 milliards de dollars. L’Ebitda progresse de 21,3% à 2,19 milliards de dollars.
  • Brésil : les volumes totaux en hectolitres ont progressé de 3,9% et les produits de 10,6%  à 10,38 milliards. L’Ebitda est en hausse de 5,7% à 5,44 milliards de dollars.
  • Chine : les volumes totaux en hectolitres gagnent 1,6% et les produits 11,6% à 3,88 milliards de dollars. L’Ebitda bondit de 29% à 716 millions de dollars.
  • En Belgique, l’année 2014 a été placée sous le signe de la stabilité pour le brasseur belgo-brésilien. Les volumes sont restés stables grâce à la coupe du monde de football et à des gains de parts de marché dans la grande distribution.

Pour 2015, AB InBev table sur une croissance interne des produits par hectolitre en ligne avec l’inflation, sur une base géographique constante, suite à nos initiatives de gestion des revenus et à l’amélioration constante de notre portefeuille.

Le communiqué d'AB InBev se trouve ici

Bonus réduit pour Carlos Brito

Malgré ces chiffres globalement solides, le bonus du patron d'AB InBev, Carlos Brito chute de 70% passant de 3,29 millions d'euros à 1 million. Son salaire de base baisse légèrement à 1,22 million d'euros contre 1,24 million. Carlos Brito a utilisé une partie de son bonus de l'an dernier pour acquérir 20.721 actions AB InBev avec une décote de 10%. Il a également reçu 167.634 stock options dans le cadre du plan "incentive" à long terme. Ces options ont un prix d'exercice de 94,45 euros et peuvent être converties à partir de fin 2019.

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés