AB InBev prié de ne plus invoquer le Dieu Brahma

©RV DOC

Un leader hindou enjoint à AB InBev de cesser de vendre une de ses bières sous la marque Brahma. Le brasseur n'est pourtant pas le seul à jouer avec les dieux.

AB InBev doit-il se faire du souci pour sa marque brésilienne Brahma? On peut se poser la question depuis qu'une personnalité hindoue émigrée aux États-Unis a jeté l'anathème sur la bière. Pour Rajan Zed, présenté comme le président de la Société universelle de l'hindouisme, le premier brasseur mondial devrait instamment changer le nom de cette bière, qui heurte profondément la communauté hindoue. Brahma est une des trois divinités principales de la religion hindoue avec Vishnou et Shiva. Dieu créateur, Brahma ne peut être utilisé à mauvais escient pour vendre de la bière dans un but mercantile, explique Rajan Zed, qui éreinte cette manifestation d'irrespect envers "la plus ancienne religion du monde".

Le premier brasseur mondial est appelé à changer le nom de sa bière, qui heurte la communauté hindoue.

La marque Brahma a été créée au Brésil par Joseph Villager, un émigrant suisse qui avait fondé une brasserie à Rio. Si l'on ignore la raison exacte de ce nom, certains pensent qu'il s'agit d'un hommage à Joseph Bramah, un Anglais qui aurait inventé la chope. Voilà toujours une piste à explorer pour AB InBev: pour satisfaire les hindous, il suffirait de déplacer le "h" dans le mot...

Ceci dit, le brasseur belgo-brésilien n'est pas le seul à titiller les religions par le nom de ses marques. En surfant sur le Net, on trouve des bières "labellisées" Allah, Coran, (Heureux) Bouddha ou Vishnou! Pas encore trouvé de Yahvé, mais cela ne nous étonnerait pas que la marque existe aussi. Bref, Rajan Zed et ses disciples auront encore bien du pain sur la planche.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés